Retour d'expérience : Revolut réussit une levée de fonds record

LES FAITS

  • La néo-banque britannique, qui compte plus de 10 millions de clients, a finalement levé 500 millions de dollars auprès de plusieurs investisseurs. Elle porte ainsi sa valorisation à 5,5 milliards de dollars
  • En 2019, la banque mobile a vu croître le nombre de ses utilisateurs de 169 %, son nombre de clients actifs de 380 % et ses résultats financiers 2018 de 354 %. Aujourd’hui, elle souhaite se concentrer sur sa rentabilité.
  • Revolut dit être rentable sur chaque utilisateur, son objectif est désormais d’atteindre la rentabilité globale d’ici la fin de l’année.
  • Ses nouveaux fonds lui permettront de se concentrer sur le développement de Premium et Metal, ses comptes à abonnement. Ces derniers se sont d’ailleurs révélés être des sources de revenus importantes, en croissance de 154 % sur le dernier exercice.

 

ENJEUX

  • De l'importance d'un modèle économique abouti. Pour parvenir à ses objectifs, Revolut mise sur les services payants à destination de ses clients.
  • Améliorer l'expérience clients :Outre l’enjeu de rentabilité, le nouveau capital permettrait à la néo-banque de renforcer l’expérience utilisateur et les offres pour les particuliers et entreprises dans les marchés déjà existants. Elle entend par ailleurs développer des offres de crédit, d’épargne mais aussi une formule junior à destination des enfants à partir de 7 ans

 

MISE EN PERSPECTIVE

  • Revolut devient la FinTech la plus valorisée de la scène européenne, à égalité avec la licorne suédoise Klarna. Son rival européen, la néo-banque allemande N26, suit de très près avec une valorisation de 3,5 milliards de dollars. La néo-banque britannique est toutefois loin derrière l’américaine Stripe, première FinTech mondiale avec une valorisation de 35 milliards de dollars.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus