Retour d’expérience : Paymount cherche sa place

Retour d’expérience : Paymount cherche sa place

LES FAITS

  • La start-up française lançait en 2016 son compte sans banque associé à une offre de cash-back. Depuis, son activité a crû lentement mais une nouvelle levée de fond vise à soutenir ses efforts.

  • Elle mise sur deux points de différenciation : son réseau de distribution (buralistes) et une offre de fidélisation originale (Card-Linked Offers et parrainage).

Vous êtes client ? Connectez-vous

Sinon, pour connaître les modalités de nos abonnements.

Actualitées liées

  • Paiement
  • Stratégie d'acteur
  • 09.01.2018

Paymount : un compte de paiement et des card-linked offers

La start-up française Paymount mise sur le cash-back pour diffuser son offre de compte de paiement sans banque, SoShop.Club. La FinTech compte en effet sur le succès des Card-Linked Offers (CLO) pour se doter d’une approche différenciante et concurre...
  • Fidélité
  • FinTech
  • 05.10.2016

Bink, un wallet de fidélité et de paiement en approche

Bink est une start-up qui devrait lancer dans l’automne un service de fidélisation et de paiement mobile inédit. Pour concrétiser son offre, elle vient de recruter une équipe d’experts issus des directions de grands groupes de paiement. Une nouvelle...
  • Paiement
  • 22.05.2018

La solution de Cardlytics convainc JPMorgan Chase

Forte d’une introduction en bourse réussie en début d’année, Cardlytics a dévoilé les résultats de son activité au premier trimestre 2018. La FinTech américaine spécialisée dans les Card-linked Offers (CLO) a annoncé par la même occasion avoir noué u...
  • Paiement
  • Stratégie d'acteur
  • 21.03.2018

Lydia se lance dans l’agrégation

La start-up française au million d’utilisateurs continue d’étoffer sa gamme de solutions, comme le démontrent ses deux dernières annonces. La première concerne l’évolution de son application bancaire pour devenir une offre qu’elle qualifie de « métab...
  • Paiement
  • Stratégie d'acteur
  • 11.10.2017

Revolut va-t-elle faire de l’ombre à N26 en France ?

Revolut vient de localiser son application mobile, désormais disponible en français, entamant ainsi son entrée sur le marché hexagonal. Elle revendique déjà 150 000 clients français, ce qui la placerait en tête devant N26, l’une des plus emblématique...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus