Retour d’expérience : eToro séduit plus que jamais en temps de crise

LES FAITS

  • La plate-forme d’investissement eToro est revenue tout récemment sur les résultats de son activité. La crise liée au Covid-19 a apparemment joué en sa faveur, en raison du regain d’intérêt des utilisateurs pour le trading, en période de confinement.
  • Cette croissance s’est faite sentir à la fois en termes de nombre d’utilisateurs et de volumes de transactions.
  • Quelques chiffres :
    • 13 millions d’utilisateurs actifs
    • un boom des inscriptions au premier trimestre 2020, multipliées par 4 par rapport au premier trimestre 2019
    • les transactions boursières ont bondi, multipliées par 3 depuis le 1er janvier 2020
  • Une augmentation de ses équipes ; eToro cherche actuellement 60 nouveaux salariés

ETORO EN QUELQUES DATES

  • 2007 : Création d’eToro
  • 2009 : Lancement de WebTrader
  • 2010 : Création d’Open Book, en faveur du Trading Social
  • 2012 : Lancement de l’application mobile eToro
  • 2013 : Introduction d’actions
  • 20174 : Ajout des crypto monnaies
  • 2018 : Lancement aux USA

 

ENJEUX

  • Accompagner partout dans le monde : eToro profite du contexte tout en renforçant son rôle d’accompagnant.
  • Etendre ses offres : eToro profite de cette embellie pour annoncer ses objectifs. La plate-forme devrait ainsi s’enrichir de nouveaux services prochainement, mais prévoit aussi de réaliser des acquisitions, après celles déjà réalisées de Firmo et Delta.
  • Miser sur le « Zéro commission ». Depuis plusieurs mois déjà, la tendance est au développement du trading sans frais. eToro lançait ainsi des investissements en actions sans frais aux utilisateurs de ses services en Europe et au Royaume-Uni au mois de mai. Un service qui devrait prochainement être étendu aux Etats-Unis et en Asie-Pacifique.  

 

MISE EN PERSPECTIVE

  • eToro estime que la forte volatilité du marché liée à la crise a renforcé les préoccupations des médias et du grand public envers les questions d’investissements. De quoi rebooster l’intérêt de ses services et ainsi, son nombre d’utilisateurs.
  • Les Fintech du Trading ont le vent en poupe ces derniers mois. A travers le monde, SoFi a aussi fait la Une en rachetant d’abord Galileo avant de s’intéresser à une mobile-app Hongkongaise.
  • Côté offres, le « zéro commission » a séduit nombre d’acteurs, accentuant la pression concurrentielle sur le marché. Même l’acteur historique JPMorgan Chase s’y est mis.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus