Retour d’expérience : Yomoni célèbre sa réussite

Retour d’expérience : Yomoni célèbre sa réussite

Forte d’un contexte financier et règlementaire favorable, la start-up Yomoni, spécialisée dans la gestion d’épargne, a présenté des résultats très positifs en ce début d’année. Des résultats qui portent de nouvelles ambitions plus larges.

Yomoni annonce avoir dépassé le cap des 50 millions d’euros de collecte à fin janvier 2018. Au cours de l’année 2017, ces encours ont été multipliés par quatre, lui permettant aujourd’hui, après un mois de janvier record, d’atteindre ce résultat.  

Afin de poursuivre sa croissance, Yomoni table sur le lancement de nouvelles offres dans les mois à venir. La start-up prévoit ainsi de déployer une épargne salariale à destination des salariés des TPE/PME. La gestion de patrimoine compte aussi parmi les ambitions de Yomoni, qui veut adopter une approche différenciée selon le montant à investir.

Les objectifs de Yomoni ont été revus à la hausse. En 2020, la FinTech espère désormais atteindre 100 millions d’euros d’encours sous gestion.

Mise en perspective : Des résultats à la hauteur de ses ambitions

Yomoni peut compter aujourd’hui sur de nombreux partenariats noués avec des acteurs ambitieux pour assurer sa croissance. Parmi eux, Bankin’ et Max mais aussi, prochainement, un acteur de la grande distribution dont le nom n’a pas encore été révélé.

Une culture de l’opportunisme

La Direction Générale du Travail, l’AMF, la Direction Générale du Trésor, L’Association Française de la Gestion financière et la Finance pour tous, organisent la semaine de l’épargne salariale entre les 26 et 30 mars prochain. Une 5ème rencontre pour l’épargne salariale a par ailleurs été organisée pour traiter du sujet avec les PME notamment.

C’est dans ce contexte bouillonnant que Yomoni envisage de se positionner sur le marché de l’épargne salariale. Un marché à fort potentiel qui devrait porter encore plus haut ses résultats pour les années à venir.

 

 

Actualitées liées

  • Innovation
  • Epargne
  • 21.01.2019

Amundi rachète l’agrégateur Anatec

LES FAITS En tant que leader européen de la gestion d’actifs, Amundi accélère aujourd’hui son engagement sur le marché de l’agrégation de comptes en rachetant la totalité des actions du créateur de WeSave, robo-advisor et agrégateur dédié à la...
  • Innovation
  • Epargne
  • 25.09.2017

Retour d’expérience : Belle collecte pour Grisbee

Le coach financier de poche Grisbee n’a pas encore fêté son premier anniversaire qu’il atteint déjà un montant de collecte honorable. Le robo-advisor profite aujourd’hui de son positionnement et de ses partenariats, ayant répondu aux attentes d’une c...
  • Innovation
  • Epargne
  • 22.10.2018

Yomoni veut accélérer grâce à l’épargne salariale

Le robo-advisor Yomoni vient de fêter ses trois ans. Il annonce le lancement d’une nouvelle offre d’épargne salariale digitale, destinée aux TPE et PME. L’acteur compte se démarquer par la simplicité et l’absence de frais et travaille ainsi à son obj...
  • Innovation
  • Epargne
  • 23.05.2017

SoFi veut (aussi) bouleverser la gestion de patrimoine

SoFi est une FinTech initialement spécialisée dans le crédit, qui avait dans un premier temps ouvert une offre de gestion de patrimoine à ses membres uniquement (détenant un prêt sur la plate-forme). Elle étend aujourd’hui ses ambitions en lançant So...
  • Innovation
  • Stratégie d'acteur
  • 24.11.2017

L’assistant Max intègre deux robo-advisors

L’agrégateur de comptes du Crédit Mutuel Arkéa vient de signer deux nouveaux partenariats avec des start-up spécialisées dans l’épargne et la gestion de patrimoine, WeSave et Yomoni. Max poursuit ainsi ses ambitions d’agréger de nombreux services fin...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus