Quand une banque vire son Intelligence Artificielle

Quand une banque vire son Intelligence Artificielle

La folie des assistants bancaires intelligents a gagné le monde bancaire. Reste que comme pour toute nouvelle tendance technologique, il reste difficile de savoir si les investissements des banques sur le sujet seront payants. Face aux premiers retours positifs, Nordnet prend une position plus pragmatique, qui permet de tirer quelques premiers enseignements.  

Vous êtes client ? Connectez-vous

Sinon, pour connaître les modalités de nos abonnements.

Actualitées liées

  • Innovation
  • Technologie
  • 27.02.2018

Retour d’expérience : le pari gagnant de Watson

Le Crédit Mutuel-CIC généralisait l’usage de l’intelligence Artificielle Watson d’IBM en avril 2017. Moins d’un an après cette annonce, la banque se félicite des retombées de ce projet technologique, considéré à la fois comme rentable et facteur de s...
  • Innovation
  • Technologie
  • 25.05.2018

Crédit Mutuel étend encore l’usage de Watson

La collaboration entre IBM et le Crédit Mutuel-CM11 se poursuit. La banque profite aujourd’hui de la tenue du salon VivaTech pour revenir sur son intégration de l’IA du géant de l’informatique et ses ambitions de l’étendre encore au sein de ses métie...
  • Innovation
  • 22.11.2017

BPCE investit dans l’innovation avec Truffle Capital

BPCE vient d’annoncer avoir pris une participation majoritaire dans le véhicule d’investissement Truffle Financial Innovation Fund. Le groupe bancaire cherche ainsi une nouvelle piste pour s’engager dans l’accompagnement des entreprises innovantes, v...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus