Quand une banque vire son Intelligence Artificielle

Quand une banque vire son Intelligence Artificielle

La folie des assistants bancaires intelligents a gagné le monde bancaire. Reste que comme pour toute nouvelle tendance technologique, il reste difficile de savoir si les investissements des banques sur le sujet seront payants. Face aux premiers retours positifs, Nordnet prend une position plus pragmatique, qui permet de tirer quelques premiers enseignements.  

Vous êtes client ? Connectez-vous

Sinon, pour connaître les modalités de nos abonnements.

Actualitées liées

  • Innovation
  • Technologie
  • 27.02.2018

Retour d’expérience : le pari gagnant de Watson

Le Crédit Mutuel-CIC généralisait l’usage de l’intelligence Artificielle Watson d’IBM en avril 2017. Moins d’un an après cette annonce, la banque se félicite des retombées de ce projet technologique, considéré à la fois comme rentable et facteur de s...
  • Crédit
  • Innovation
  • 02.08.2018

CashE fournit des crédits sur des critères sociaux

La plateforme indienne de prêt en ligne CashE a annoncé le lancement du premier système de notation de crédit alternatif du pays, le « Social Loan Quotient » (SLQ), lequel se base sur le comportement social. Celui-ci s’adresse notamment aux Millennia...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus