Paymount : un compte de paiement et des card-linked offers

Paymount : un compte de paiement et des card-linked offers

La start-up française Paymount mise sur le cash-back pour diffuser son offre de compte de paiement sans banque, SoShop.Club. La FinTech compte en effet sur le succès des Card-Linked Offers (CLO) pour se doter d’une approche différenciante et concurrencer des acteurs comme Compte-Nickel, C-zam et Morning.

Depuis septembre dernier, les comptes SoShop.Club peuvent être ouverts auprès d’un certain nombre de buralistes. Ils s’accompagnent d’une carte Mastercard et d’une application mobile dédiée, pour un tarif de 19,90 euros.

Pour se différencier des autres comptes de paiement disponibles sur le marché français, Paymount propose du cash-back (6,5 % en moyenne) sur les achats effectués au moyen des cartes SoShop.Club auprès de distributeurs partenaires. Ces CLO ont été négociées par le spécialiste de la fidélisation Plebicom, qui dispose déjà d’accords avec 2 500 marchands. Paymount souhaite cependant enrichir ce réseau en passant des accords en direct avec certains commerçants.

Autre nouveauté, Paymount s’appuie sur un système de parrainage, le buraliste pouvant faire office de premier parrain. Les filleuls font ainsi gagner des réductions à leur parrain : 10 % de la remise et 4 % sur les achats effectués par les filleuls de ses filleuls. En tant qu’apporteurs d’affaires, Paymount et Plebicom se rémunèrent sur une commission appliquée pour chaque transaction.

Mise en perspective – Un modèle innovant pour diffuser un compte sans banque

Paymount opte pour une approche communautaire pour développer son offre. La start-up entend d’ailleurs poursuivre ses travaux dans ce sens en proposant aux parrains d’offrir des cadeaux à leurs filleuls pour les remercier par exemple. Toujours à des fins de diffusion, elle envisage aussi l’intégration de SoShop dans Apple Pay. Grâce à cette approche « virale », elle espère parvenir à convaincre 150 000 à 200 000 clients d’ici fin 2018 ; depuis son lancement, elle a enrôlé 600 clients, dont la moitié utilise quotidiennement sa carte SoShop.

Par son mode de distribution, ce compte sans banque est comparable à l’offre de Compte-Nickel (service à la progression fulgurante racheté en 2017 par BNP Paribas) tout en s’en démarquant par une approche innovante de la captation client. Le cash-back est notamment la pierre angulaire du programme Avantage + de LCL, également géré par Plebicom. Selon les chiffres publiés fin 2017 par la banque, les résultats se sont avérés probants, avec près d’un million d’utilisateurs convaincus. Les Card-Linked Offers poursuivent leur pénétration sur le marché, avec l’offre d’Izicap notamment.

Actualitées liées

  • Paiement
  • FinTech
  • 22.07.2019

Retour d’expérience : Paymount cherche sa place

LES FAITS La start-up française lançait en 2016 son compte sans banque associé à une offre de cash-back. Depuis, son activité a crû lentement mais une nouvelle levée de fond vise à soutenir ses efforts. Elle mise sur deux points de diff...
  • Paiement
  • 22.05.2018

La solution de Cardlytics convainc JPMorgan Chase

Forte d’une introduction en bourse réussie en début d’année, Cardlytics a dévoilé les résultats de son activité au premier trimestre 2018. La FinTech américaine spécialisée dans les Card-linked Offers (CLO) a annoncé par la même occasion avoir noué u...
  • Paiement
  • Stratégie d'acteur
  • 13.12.2017

100 000 clients pour Morning

Morning annonce avoir franchi le cap des 100 000 utilisateurs. Rachetée par Banque Edel (E.Leclerc) en février dernier, elle affiche son succès après avoir rentabilisé son modèle, et fait part de ses projets : agrégation de compte et instant payment...
  • Fidélité
  • Innovation
  • 05.04.2018

Société Générale étend son offre de cash-back

La fidélisation et les bons plans en cash-back ne seront désormais plus réservés à une partie de la clientèle de Société Générale.  La banque française a en effet choisi d’ouvrir son programme de cash-back à l’ensemble de ses clients majeurs, renforç...
  • Cartes de paiement
  • Paiement
  • 19.06.2017

Morning fait un come-back remarqué

Quelques mois après sa reprise par la Banque Edel et après avoir mis un bémol à l’enthousiasme des FinTech françaises, la néo-banque toulousaine annonce sa nouvelle stratégie. La start-up occitane a présenté quatre nouvelles offres affinitaires, ados...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus