Paiement : Mercedes lance la recharge automatique

Le marché des véhicules électriques est en plein essor. Conséquence directe : les infrastructures de recharge évoluent. C’est sur cette voie que s’engage Daimler. Le constructeur automobile vient en effet d’achever la phase pilote d’un projet, dédié au paiement automatique des recharges de voiture électrique, développé en partenariat avec le spécialiste allemand de la recharge, Hubject.  

Après une période de test réussie, les deux partenaires communiquent sur le lancement de leur nouvelle solution de paiement. Baptisée Plug&Charge, la technologie repose sur l’intégration des données de paiement du conducteur dans le système connecté de son véhicule, et ce selon la norme ISO 15118 qui fixe le standard international pour la communication borne-véhicule.

Concrètement, une fois devant la borne, le véhicule est identifié par son numéro de série ou son immatriculation. Par la suite, une donnée d’autorisation est transmise sous forme chiffrée. Dès que l’identification est validée, l’automobiliste n’aura plus qu’à brancher sa voiture pour la recharger. Le lancement de la charge et la facturation se font automatiquement sur le moyen de paiement associé à son profil.

La nouvelle solution de paiement ne concerne pour le moment que les Smart EQ ; la maison-mère de Mercedes prévoit cependant d’étendre Plug&Charge sur l’ensemble de la gamme EQ dédiée aux véhicules électriques de la marque.

Mise en perspective : Voiture électrique et paiement embarqué

Rendre le paiement invisible est l’ambition de tout commerçant, mais les constructeurs semblent les devancer sur ce terrain en embarquant le paiement dans les véhicules. Les paiements des services liés à la conduite, comme les péages ou le parking, sont aussi voués à une automatisation intégrale. Les constructeurs multiplient les prototypes pour évoluer dans ce sens. Après Honda qui a testé il y a quelques temps un service de paiement in-car pour  régler le stationnement ou le carburant, c’est désormais Mercedes qui emprunte cette voie pour diversifier ses services.

Cette initiative est le fruit de l’offensive de Mercedes-Benz-Cars dans l’électromobilité. L’adoption du paiement invisible devrait lui permettre de fluidifier au maximum l’expérience de l’automobiliste.  Ses clients n’auront plus besoin de sortir leur carte, leur smartphone ni même leur badge pour recharger leur voiture.  Le groupe allemand rejoint ainsi Tesla qui était jusque-là le seul à permettre à ses utilisateurs de recharger automatiquement leur véhicule.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus