Paiement différé : Sezzle conquiert désormais le marché australien

LES FAITS

  • Sezzle, plateforme de paiement américaine pour le e-commerce, a récemment annoncé avoir levé 30 millions de dollars et fait son entrée en bourse sur le marché australien.
  • Pour rappel, l’acteur s’adresse aux clients sans historique de crédit et leur offre la possibilité de régler leurs achats en quatre fois sans frais, assortie d’un différé de remboursement.

  • Il facture aux commerçants une commission de 6 % + 0,30 dollars pour chaque transaction ; en échange de ces frais, ces derniers sont payés immédiatement et évitent ainsi tout risque d’impayés.

ENJEUX

  • Attirer davantage de marchands sur sa plateforme. L’acteur compte actuellement environ 5 000 commerçants et plus de 400 000 clients finaux. Grâce à cette levée de fonds, l’Américain espère se développer davantage en acquérant plus de marchands.

  • Conquérir un nouveau marché. Sezzle n’est actuellement disponible qu’aux Etats-Unis et au Canada. En choisissant de s’implanter en Australie, la FinTech espère se faire une place à l’international et étendre sa solution de paiement différé, faisant ainsi concurrence à des acteurs locaux tels qu’Afterpay.

MISE EN PERSPECTIVE

  • La société âgée de trois ans n’en n’est pas à son premier tour de table, puisqu’en 2018 l’acteur avait déjà levé près de 100 millions de dollars pour lancer une nouvelle fonctionnalité de paiement différé avec le site Tobi.com, baptisée « Pay-in-2019 ». Cette fois, c’est sur le marché australien qu’elle compte faire son entrée en bourse.

  • D’autres acteurs financiers ont également choisi le créneau du « buy now, pay later », à l’image de Klarna en Europe, Splitit aux Etats-Unis, ou encore Afterpay. D’ailleurs, ce dernier avait choisi de conquérir les Etats-Unis après l’impact positif de sa solution en Australie.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus