Orange concrétise ses ambitions bancaires avec Groupama

Orange concrétise ses ambitions bancaires avec Groupama

Orange et Groupama viennent d’officialiser leur entrée en négociations exclusives autour du lancement d’une offre commune et innovante de banque mobile. Cette annonce concrétise les ambitions du géant des télécoms et réaffirme sa position de concurrent face aux banques historiques.

 

Le rapprochement entre Orange et Groupama devrait prendre la forme d’un rachat de 65 % de la filiale bancaire de l’assureur par l’opérateur télécom. Celui-ci doit déboucher sur le lancement d’Orange Banque en 2017 en France.

Orange Banque se présente d’ores et déjà comme une offre de banque 100 % mobile et innovante. Les boutiques Orange et les agences Gan et Groupama du réseau actuel des deux partenaires doivent aussi servir à développer et distribuer l’offre.

Les services qui seront proposés par cette nouvelle entité concerneront la banque au quotidien, mais aussi l’épargne, le crédit et l’assurance. Outre la France, Orange Banque devrait aussi être déployée en Espagne et en Belgique.

Notre analyse : Orange débute 2016 sur les chapeaux de roues

Orange concrétise un plan stratégique dévoilé en mars 2015. Celui-ci précisait pour le groupe ses ambitions en matière de déploiement d’une offre de banque mobile en France et en Europe. L’officialisation de son partenariat avec Groupama, et le choix du rachat, visent pour Orange à accélérer son positionnement grâce à une offre déjà existante.

Pour le marché bancaire, il s’agit d’une confirmation de l’évolution du paysage concurrentiel. Alors que les start-up de la FinTech sont devenues des partenaires pour les banques historiques, ce sont les géants des secteurs de la télécommunication ou du Web qui se révèlent finalement être de véritables menaces. Ces derniers profitent en effet de leurs compétences sur les nouveaux canaux des services financiers pour déployer leurs propres offres, tout en ayant les capacités financières de racheter des acteurs bancaires déjà en place. Groupama apporte ainsi la légitimité nécessaire à Orange pour lancer ses offres bancaires en Europe.

 

Actualitées liées

  • Crédit
  • Innovation
  • Stratégie d'acteur
  • 16.03.2017

Meilleurtaux racheté par Goldman Sachs

La banque d’investissement américaine Goldman Sachs est devenue, via son fonds baptisé « West Street Capital Partners VII », l’actionnaire majoritaire de la maison-mère du courtier français en crédit Meilleurtaux. Ce dernier se voit déjà en place de...
  • Innovation
  • Stratégie d'acteur
  • FinTech
  • 05.12.2018

Retour d’expérience : N26 a toujours le vent en poupe

LES FAITS Invitée au Disrupt Berlin, la néo-banque allemande N26 a annoncé avoir nettement accéléré son développement. La FinTech compte aujourd’hui 2 millions d’utilisateurs en Europe, alors qu’elle en recensait 1,5 million en octob...
  • Innovation
  • Stratégie d'acteur
  • 11.06.2018

Néo-banque : Revolut s’attaque au marché scandinave

La FinTech britannique, qui s’est implantée en Suède en février dernier, accélère la conquête des clients nordiques en élargissant sa gamme de services financiers. Revolut, qui affirme avoir franchi le cap des deux millions d’utilisateurs en Europe,...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus