OpenDoor, la licorne qui rachète votre bien immobilier en 48 heures

La start-up californienne simplifie la vie des propriétaires désireux de vendre leur bien le plus rapidement possible. OpenDoor leur propose de racheter leur bien en quelques heures et se charge de le revendre avec plus-value.

La première licorne du secteur immobilier propose aux particuliers d’acheter directement leur maison en bouclant la vente en quelques heures, sans qu’ils aient à chercher d’acquéreur pendant plusieurs mois. OpenDoor s’appuie sur un algorithme capable d’identifier les biens les plus intéressants afin de minimiser ses risques. Cet outil repose à la fois sur les données immobilières contextuelles et sur un formulaire très précis rempli par le propriétaire au sujet de l’état de son bien. L’algorithme calcule alors un prix d’achat proposé au particulier.

La transaction s’effectue en ligne en moins de 48 heures, sous réserve du passage d’un agent chargé de vérifier l’exactitude des renseignements donnés par le vendeur. OpenDoor prend ensuite son temps pour revendre le bien avec une marge. Une fois le bien revendu, elle propose à l’acheteur une garantie de 30 jours pendant laquelle il peut renoncer à l’achat du bien en cas d’insatisfaction. Côté revente, OpenDoor équipe le logement d’un digicode, communiqué par SMS aux éventuels acheteurs qui pourront ainsi le visiter librement.

L’entreprise a déjà acquis près de 4 500 biens, soit plus de 4 acquisitions par jour depuis sa création. Elle réalise une plus-value de 10 % sur la moitié de ses ventes. La start-up américaine a réussi à séduire de grands investisseurs, comme Deutsche Bank et Blackstone. Elle a d’ailleurs levé plus 720 millions de dollars lors de son récent tour de table.

Notre analyse : Une innovation majeure mais risquée

Le secteur immobilier n’échappe pas aux bouleversements engendrés par l’irruption du numérique. Les jeunes pousses révolutionnent le secteur sur tous les plans : achat, vente, location, financement ou construction ; et ce par le biais de technologies innovantes telles que les visites virtuelles en 3D, le Big Data ou la géolocalisation.

C’est sur l’étape de la vente que s’est penchée OpenDoor, en soulageant les clients vendeurs de toutes les contraintes. Le service a cependant un coût : une commission d’agent de 6 % et une commission de 1 à 6 % supplémentaire en fonction du risque de la vente. La jeune pousse a été désignée « entreprise immobilière la plus innovante » à l’Inman Innovator. Elle est aussi une des rares « licornes » de l’immobilier, sa valorisation étant désormais supérieure à un milliard de dollars. Les fonds récoltés auprès des 53 investisseurs devraient lui permettre de s’implanter dans une trentaine de villes américaines.    

En France aussi les start-up s’attaquent à la vente immobilière, c’est le cas de Compareagences et Homeloop. La première utilise le Big Data et l’intelligence artificielle pour prédire les délais de vente des biens et accompagner les vendeurs. La seconde, quant à elle, propose de racheter les biens qui n’ont pas trouvé d’acquéreurs passé un délai de 90 jours.    

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus