OCBC met la banque sur Google Assistant

OCBC met la banque sur Google Assistant

OCBC peut aujourd’hui se targuer d’être la première banque singapourienne (et l’une des premières au monde, des tests ayant notamment été menés par Starling Bank) à installer un service bancaire sur Google Assistant. De quoi faire avancer les services bancaires accessibles par la voix.

« Ok Google, Parle à OCBC ». Ces quelques mots permettent désormais aux clients d’OCBC, utilisateurs de l’assistant de Google, d’accéder à leurs services bancaires depuis l’enceinte Google Home ou depuis leur smartphone Android.

OCBC propose d’accéder, via l’assistant vocal de Google, à de nombreux services d’informations dans un premier temps, permettant à ses clients de planifier leur retraite, un projet immobilier, l’épargne de leurs enfants ou bien de se renseigner sur l’état des marchés par exemple.

OCBC s’appuie sur une récente étude menée par Accenture pour justifier son positionnement. Selon celle-ci la croissance annuelle de l’usage des assistants vocaux numériques devrait être de 50 % dès 2018.

Mise en perspective : Petit pas pour Google Assistant, grand pas pour les banques

Google Assistant prend résolument ses marques en tant que nouveau canal d’achat et d’accès aux services y compris financier. Après deux premières alliances sur le marché américain avec Walmart et Target, Google vient ainsi d’officialiser un partenariat d’envergure avec Fnac Darty (une fonctionnalité de paiement est notamment à l’étude). En juin 2017, le comparateur de produits financiers Kanetix rendait la demande de devis plus simple en s’appuyant sur Google Home. Aujourd’hui, c’est une banque qui choisit d’installer ses services sur Google Assistant.

OCBC ne table pas que sur l’enceinte vocale de Google pour proposer son service, mais vise aussi les smartphones afin de s’ouvrir à une majorité d’utilisateurs potentiels. Elle reste cependant prudente avec un service qui, pour le moment, n’est pas transactionnel. Cette initiative permet en tout cas de passer un nouveau cap, celui de l’implication des banques dans la tendance du « Voice first ». En France, la Bred s’apprête à faire une annonce similaire d’ici juin. Mais elle devrait même aller plus loin, en offrant à ses clients d’effectuer des virements depuis leur enceinte connectée.

Pour Google, ce partenariat devrait lui permettre de rattraper quelque peu son retard par rapport à son concurrent principal : Amazon. L’assistant personnel Alexa a en effet  pour sa part déjà convaincu des géants financiers tels qu’AmEx ou  USAA et dispose depuis longtemps de nombreuses « skills » dédiées aux services financiers. Cet usage reste cependant encore confidentiel. Mais la perspective de pouvoir accéder à sa banque par la voix, depuis son mobile, pourrait démocratiser ce nouveau canal.

Actualitées liées

  • E-commerce et e-paiement
  • Paiement
  • 13.06.2018

Carrefour et Google s’associent dans l’e-commerce

L’enseigne de la grande distribution continue sa mue digitale. Après le partenariat en Chine avec Tencent, Carrefour signe un nouvel accord avec le géant américain Google. Le partenariat porte sur la digitalisation du groupe français, le développemen...
  • E-commerce et e-paiement
  • Paiement
  • 17.07.2018

Google Shopping Actions bientôt en France

Il y a moins d’un mois, Google a annoncé un partenariat stratégique avec un géant français de la distribution et se prépare désormais au lancement lancement de sa nouvelle offre : Google Shopping Actions, dans l’Hexagone. Un pas de plus pour ce géant...
  • Assurances
  • Innovation
  • 28.06.2018

Amaguiz met l’assurance sur Google Home

Obtenir un tarif d’assurance grâce à une simple demande formulée auprès de son assistant vocal ? Ce sera désormais possible grâce à une initiative d’Amaguiz. La filiale digitale de Groupama frappe fort en étant le premier acteur français à se lancer.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus