Observatoire paiements février 2020 – Les néo-banques en quête de rentabilité

Observatoire paiements février 2020 – Les néo-banques en quête de rentabilité

Stratégie d’acteurs – Les néo-banques en quête de rentabilité

  • EUROPE – Revolut réussit une nouvelle levée de fonds record. Lire l’article
  • ROYAUME-UNI – Starling Bank réalise une levée de fonds majeure. Lire l’article
  • ROYAUME-UNI – Monzo modifie son modèle économique et s’apprête à lancer une nouvelle offre payante. Lire l’article

Les néo-banques ont réussi à séduire les investisseurs, elles enchaînent les levées de fonds record. Revolut vient de lever 500 millions de dollars, portant sa valorisation à 5,5 milliards de dollars. Une autre néo-banque britannique a réussi un nouveau tour de table. Starling Bank a levé 60 millions de livres pour concrétiser ses ambitions européennes.   

Pourtant, malgré ces chiffres flatteurs, les néo-banques ne sont toujours pas rentables. En 2018, Revolut a enregistré une perte avant impôt de 33 millions de livres. N26 a perdu 32,5 millions sur la même période. Conscientes de cet enjeu certaines font évoluer leur modèle. C’est le cas de Revolut qui compte miser sur les services payants à destination de ses clients. Dans cette perspective, Monzo, a aussi décidé de modifier son modèle économique.

Seule exception à cette règle sur le marché britannique : Starling prévoit d’être rentable dès cette année. Contrairement à ses concurrentes, la banque n’a pas cherché à capter d’abord une masse conséquente de clients, mais s’est concentrée sur la stabilité de son modèle en misant très tôt sur le crédit.  

Stratégie d’acteurs – Nouvelles consolidations sur le marché des paiements

Le secteur des paiements électroniques subit une concentration croissante des acteurs historiques. La course à la taille devient primordiale pour réaliser des économies d’échelle et investir massivement dans les nouvelles technologies. C’est dans cette optique que Worldine a racheté son compatriote et concurrent Ingenico.

Alors que les acteurs traditionnels du paiement se livrent une course acharnée à la taille afin de mutualiser les investissements dans le numérique, certains nouveaux acteurs empruntent le même chemin pour mieux répondre aux nouvelles exigences des clients et du marché. C’est le cas de la FinTech britannique Checkout.com qui vient de mettre la main sur la jeune pousse française ProcessOut.

Vous êtes client ? Connectez-vous

Sinon, pour connaître les modalités de nos abonnements.

Actualitées liées

  • Paiement
  • Stratégie d'acteur
  • 18.05.2018

PayPal s’offre les services de la FinTech iZettle

Le géant californien du paiement consolide sa position privilégiée auprès des petits commerçants. PayPal vient en effet d’annoncer l’acquisition de la start-up suédoise iZettle pour un montant de 2,2 milliards de dollars. De quoi développer ses systè...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus