Nouvelle fonctionnalité commerciale pour l’assistant de Google

Nouvelle fonctionnalité commerciale pour l’assistant de Google

L’assistant de Google poursuit sa diversification en France. Avec trois partenaires, Sephora, Fnac Darty et OUI.sncf, le Google Assistant devient un outil du commerce connecté en France.

De nouvelles fonctionnalités transactionnelles, baptisées « Transactions », permettront très prochainement aux utilisateurs français de Google Assistant de réaliser des opérations depuis leur smartphone compatible ou leur enceinte Google Home.

Une mise à jour logicielle est prévue pour démarrer les tests. Au-delà de de la recherche d’information, Google Assistant permet de réserver, passer des commandes ou les suivre. Les tests s’effectuent pour le moment sur des catalogues restreints. Après avoir choisi l’enseigne et le rayon dans lequel il souhaite naviguer, le client choisit un article, sélectionne son mode de livraison et confirme l’achat, qui sera validé par un code à saisir sur le smartphone ou, à terme, une empreinte vocale. Le paiement est effectué grâce aux informations préalablement enregistrées et associées au compte du client.

Trois marques sont actuellement concernées par le déploiement de ces fonctionnalités auprès de leurs clients. Sephora, Fnac Darty et Oui.sncf sont engagées dans le déploiement de fonctionnalités innovantes sur Google Assistant depuis son lancement. Le déploiement commercial est prévu pour fin 2018. Les API alors distribuées permettront à toutes les enseignes qui le souhaitent d’intégrer une fonctionnalité de commerce vocal en s’appuyant sur les terminaux de Google. Chez Fnac, l’ambition est d’enregistrer 10 % de commandes via ce canal, à un horizon flou de quelques années.

Mise en perspective : Le commerce de plus en plus connecté

A l’heure de l’explosion des chatbots, la voix devient un moyen privilégié d’échange et de contrôle des interactions Hommes/Machines. Au-delà des assistants automobiles ou des outils d’information, la voix est désormais utilisée pour des opérations de plus en plus complexes. Google illustre bien cette tendance avec son assistant vocal embarqué sur mobile et son extension physique matérialisée par l’enceinte Google Home.

Son outil, grand rival d’Amazon Echo, multiplie aujourd’hui les partenariats et les expériences pour ouvrir ses champs d’applications. Il sert d’ailleurs déjà à acheter en ligne depuis février 2017 aux Etats-Unis. Amazon en a fait autant avec Amazon Pay. Le déploiement de cette fonctionnalité aujourd’hui en France illustre par ailleurs une transformation fondamentale de l’expérience du shopping, de plus en plus cross-canal. Outre Google, un autre acteur du Web s’engage actuellement dans cette voie : le réseau social de partage d’images Instagram. Sa dernière fonctionnalité « Shopping » permet aux abonnés de réaliser des achats en quelques clics.

 

Actualitées liées

  • E-commerce et e-paiement
  • Paiement
  • Stratégie d'acteur
  • 30.08.2017

Google et Walmart partenaires pour contrer Amazon

Google et Walmart annoncent un partenariat pour permettre au distributeur de se positionner fortement sur le secteur de l’e-commerce et ainsi répondre à l’inéluctable croissance d’Amazon. Dans cette entreprise, Walmart mise sur la plate-forme de livr...
  • E-commerce et e-paiement
  • Paiement
  • 17.07.2018

Google Shopping Actions bientôt en France

Il y a moins d’un mois, Google a annoncé un partenariat stratégique avec un géant français de la distribution et se prépare désormais au lancement lancement de sa nouvelle offre : Google Shopping Actions, dans l’Hexagone. Un pas de plus pour ce géant...
  • E-commerce et e-paiement
  • Paiement
  • 20.04.2017

Amazon Pay disponible en France

Amazon annonce le lancement d’Amazon Pay en France, en Italie et en Espagne. Jusque-là cantonné aux Etats-Unis, ce service concurrence des acteurs historiques, dont PayPal, et mise sur des bases client bien installées pour s’imposer.
  • E-commerce et e-paiement
  • Paiement
  • 05.12.2017

Commande vocale : Amazon Pay disponible sur Echo

A l’occasion des conférences Amazon Web Services re:Invent, Amazon s’est adressé aux développeurs et commerces tiers avec des solutions destinées à encourager les achats par commande vocale. Il s’agit plus particulièrement de l’utilisation de son ass...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus