Nouvel arrivant parmi les néo-banques

La banque Varo Money est née. Cette néo-banque défend les standards actuels de ces nouvelles offres, tout en y ajoutant quelques spécificités inédites. Elle vient compléter un marché américain déjà riche en acteurs alternatifs et y transpose un modèle très européen.

Varo Money vient de réaliser une levée de fonds de 27 millions de dollars pour développer une offre bancaire modulaire, allant de la carte de paiement, à l’épargne, en passant par le crédit à la consommation. Ses clients pourront accéder à cette offre depuis une application mobile.

Un service d’assistance 24/7 géré par un coach financier virtuel sera également disponible ; il proposera les services d’un PFM et prodiguera des conseils proactifs. A terme, Varo Money envisage aussi de lancer une marketplace d’applications financières pour personnaliser l’expérience.

Varo Money fonctionne par ailleurs actuellement avec une banque partenaire, mais envisage déjà de devenir une banque à part entière en demandant un agrément.

Notre analyse : La somme de toutes les banques ?

La banque Varo Money fait la somme de ce que proposent les nouvelles banques qui ont émergé en Europe ces derniers mois. Elle le transpose sur un marché américain habitué à voir naitre les innovations des acteurs spécialisés de la FinTech (PFM, investissement, paiement). Elle se démarque cependant par son ambition d’obtenir un statut bancaire, ce qui est un fait rare sur le marché américain.

Elle a été fondée par un ancien banquier, passé par American Express, Lloyds et Wells Fargo. Il s’est adjoint les services de profils spécialisés dans les technologies, la data, et le design, soit les fondamentaux des « nouvelles » banques.

Varo Money fait ainsi la synthèse entre les différents modèles qui cohabitent actuellement. Elle illustre les nouveaux standards auxquels les établissements historiques vont devoir se conformer.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus