NatWest s’ouvre à l’Open Banking

LES FAITS

  • La banque britannique NatWest vient d’annoncer à son tour le lancement d’un agrégateur multi-comptes.
  • Comme tout agrégateur, celui de NatWest permet à ses clients d’obtenir facilement une vue d’ensemble de tous leurs comptes bancaires, y compris ceux détenus auprès d’organismes concurrents.
  • Dans la forme, la banque britannique a opté pour une intégration du service à son application mobile. La configuration de la gestion multi-comptes n’est censée prendre que quelques minutes.
  • Parmi les fonctionnalités disponibles :
    • L’affichage des informations de comptes
    • La consultation des soldes
    • Le suivi des opérations passées
  • L’agrégateur de NatWest agrège les données de 15 banques exclusivement britanniques. D’autres établissements devraient venir enrichir cette liste dans les prochains mois, parmi lesquels la néo-banque Monzo.
  • Le service est actuellement disponible via l’application iOS de la banque, l’application Android sera mise à jour en ce sens d’ici quelques semaines.

 

ENJEUX

  • Garder la main sur les données : pour gérer leurs comptes depuis l’application de NatWest, les clients de la banque devront accepter de partager leurs autres données financières avec elle. Un partage qui permettra à la banque d’enrichir la vision de la situation de ses clients.
  • Répondre à une demande clients : La multi-bancarisation est une réalité à laquelle NatWest accepte aujourd’hui de se confronter en proposant un service adapté de gestion des finances personnelles.
  • S’inscrire dans la tendance de l’Open Banking, tout en gardant la maîtrise de la relation client : NatWest précise que le lancement de ce service d’agrégation sera suivi par le déploiement d’autres fonctionnalités relatives à l’Open Banking par la suite, tournées vers la gestion de budget, la gestion de projet, le crédit ou encore le paiement.  

 

MISE EN PERSPECTIVE

  • Le déploiement des agrégateurs bancaires était au démarrage le fait des FinTech, pour répondre à un besoin réel, non satisfait, découlant de la multi-bancarisation. Plutôt que de lutter contre la tendance, les banques historiques ont fait le choix plus judicieux de satisfaire leurs clients en proposant elles-mêmes des agrégateurs, afin de conserver au maximum la relation avec ces clients. Un moyen, également, de conserver la main sur leurs données bancaires notamment.
  • Pour NatWest, la stratégie semble prudente, avec un agrégateur ouvert uniquement aux services bancaires britanniques.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus