Natwest lance à son tour un calculateur carbone

LES FAITS

  • Natwest a mis en ligne un outil de calcul de l’empreinte carbone de ses salariés. 
  • Ce nouvel outil a été lancé pour la journée mondiale de l’environnement, à la sortie de la crise liée au Covid-19.
  • Il permet au personnel de la banque de comprendre l’impact environnemental de ses habitudes et en particulier du passage au télétravail.
  • Répondre à quelques questions simples permet d’établir un score personnalisé.
  • Outre la prise de consience écologique initiée par son calculateur, Natwest donne des conseils sur la réduction de son empreinte carbone sur différents sujets :
    • le chargement des appareils électriques
    • le passage aux ampoules LED
    • l’isolation des domiciles
    • la réduction des déchets
    • le passage à une alimentation locale

CHIFFRES-CLES

  • 50 000 employés en télétravail chez Natwest suite à la crise du Covid
  • Le télétravail sera maintenu pour la majorité du personnel de Natwest jusqu’à fin septembre au moins
  • - 25 % de consommation d’électricité constatée dans les bâtiments de la banque
  •  - 2 000 tonnes de carbone par mois en moins suite à l’arrêt des voyages d’affaires

 

ENJEUX

  • Etendre un dispositif existant : ce nouveau calculateur est une extension d’un outil déjà lancé en début d’année par la banque pour évaluer l’impact en émissions de CO2 des déplacements professionnels de ses collaborateurs. 20 000 utilisateurs avaient été enregistrés en deux semaines, soulignant l’intérêt pour ce type de services.  Natwest a choisi de présenter son nouveau calculateur de CO2 le 5 juin dernier, date de la journée mondiale de l’environnement.
  • Faire écho aux préoccupations : les attentes vis-à-vis des entreprises en matière de respect de l’environnement se sont encore renforcées pendant la crise liée au Covid-19. Natwest veut ici montrer sa prise en compte de ces attentes et son engagement à impliquer l’ensemble de ses équipes dans la voie de l’éco-responsabilité.
  • Et promouvoir le télétravail : mais il s’agit aussi d’un moyen efficace de justifier l’intérêt pour ses collaborateurs de poursuivre le travail à distance. Un mouvement étudié actuellement par de nombreuses entreprises, parmi lesquelles les banques. Récemment, c’est la danoise Danske Bank qui annonçait avoir choisi de permettre à ses collaborateurs de poursuivre le télétravail, et pour cela d’investir massivement dans des outils dédiés.

 

 

MISE EN PERSPECTIVE

  • L’initiative de Natwest n’est pas une innovation en soit, dans le sens où elle a été précédée par celle de Crédit Agricole en avril 2019. A l’époque, la banque française engageait ses collaborateurs dans la neutralité carbone en leur permettant de mesurer l’impact de leurs trajets professionnels.
  • Depuis, les initiatives autour de ces prises de conscience se sont multipliées, engageant particulièrement les consommateurs. Greenly, Judo Cares, Mastercard et Dononomy ou encore Enfuce illustrent cette tendance. Pour se différencier, BBVA vient aussi de présenter son outil en l’adressant cette fois aux entreprises.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus