Mieuxplacer.com lève une nouvelle fois des fonds

LES FAITS

  • Après une première levée de fonds de 2 millions d’euros l’an dernier, Mieuxplacer.com boucle cette fois un second tour de table de 3,5 millions d’euros.
  • La start-up française spécialisée dans l’épargne en ligne s’est entourée de ses plus gros investisseurs, tels que Bpifrance ou encore la région Nouvelle-Aquitaine.
  • Aujourd’hui, elle propose plus de 170 produits d’épargne et référence plus de 75 fournisseurs via sa plateforme digitale.
  •  Elle a récemment lancé un outil de recommandation patrimoniale,  baptisé « Lucy ». Basé sur l’intelligence artificielle, il est capable de fournir gratuitement des propositions d’épargne personnalisées en quelques minutes. L’objectif est de guider les épargnants dans leur choix, après avoir analysé leur comportement financier et leurs besoins. 

ENJEUX

  • Démocratiser et simplifier l’accès aux produits d’épargne pour les particuliers en s’appuyant sur la technologie. Cela constitue un moyen de « remettre en circulation dans l’économie réelle les 450 milliards d’euros non placés qui dorment aujourd’hui sur les comptes courants des Français ».
  • Poursuivre des recherches en finance comportementale. Celles-ci devraient permettre à la start-up bordelaise de se développer en assurant une neutralité absolue quant aux conseils fournis aux clients. Un élément fondamental pour asseoir son modèle économique qui repose sur la commission à la souscription de contrats.
  • Lever des freins culturels : grâce à l’intelligence artificielle, l’acteur entend aller plus loin que le conseil, en proposant aux épargnants de comprendre avec précision et transparence les produits dans lesquels ils placent leurs économies. Cette fonction pédagogique était déjà présente au lancement de la start-up, avec son application BtoC Sqirl, dont l’objectif était notamment d’amener les jeunes vers l’épargne.
  • D’ailleurs, la FinTech a déjà conseillé jusqu’à présent près de 1 500 utilisateurs – lesquels ont placé des sommes comprises entre 10 000 et 500 000 euros.

MISE EN PERSPECTIVE

  • Avec cette nouvelle levée de fonds, Mieuxplacer.com consolide sa croissance. Cette fois, cela passe notamment par le recrutement d’une dizaine de collaborateurs, aussi bien à bordeaux qu’à Paris.
  • Mieuxplacer est entrée sur le marché après d’autres acteurs, qui se sont lancés sur le créneau de l’épargne en ligne : c’est le cas notamment de Yomoni et WeSave. Tous se basent sur la technologie (en particulier l’intelligence artificielle) pour attirer des épargnants potentiels à la recherche d’offres personnalisées.  

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus