Mastercard et Here travaillent sur le paiement embarqué

Mastercard et Here travaillent sur le paiement embarqué

Here Technologies et Mastercard ont annoncé depuis le CES de Las Vegas une extension de leur partenariat ; il vise à développer des services connectés au profit des personnes en situation de mobilité. L’objectif de ce nouveau rapprochement étant d’imaginer un système de paiement pour la réalisation d’achats depuis le tableau de bord du véhicule.

Dans le cadre de leurs travaux sur le véhicule connecté, le scheme et le spécialiste de la cartographie ont présenté un service baptisé « In-Vehicle Payment », qui bénéficie d’informations contextuelles en temps réel.

Le cartographe cherche ainsi à enrichir sa proposition de valeur à destination de ses clients constructeurs et à améliorer le quotidien de leurs utilisateurs connectés par le biais de services sécurisés et adaptés à chaque profil d’utilisateur.  

Concrètement, grâce à la maîtrise de la collecte des données de géolocalisation, Here sera en mesure de proposer une automatisation du paiement. Le cartographe imagine par exemple de pouvoir payer automatiquement un ticket lorsque le véhicule enregistrera, grâce au recoupement de données cartographiques, un passage sur un tronçon d’autoroute.  

Mise en perspective : Le paiement embarqué accélère

Près d’un milliard de véhicules connectés seront en circulation d’ici 2025 et les voitures entièrement autonomes ne tarderont pas à suivre, offrant à l’industrie du paiement de véritables opportunités. Dans ce contexte, et à l’heure où l’on commence à remplacer la carte bancaire traditionnelle par le smartphone, les constructeurs et spécialistes du paiement passent à l’étape d’après en remplaçant le smartphone par le véhicule connecté.

Le CES de Las Vegas a été le lieu de nombreuses annonces de partenariats similaires. Le groupe Mobivia est entré au capital de CarPay-Diem pour développer une solution de paiement automatique lors des passages à la pompe. Honda et Visa ont également mis en lumière la simplicité et la praticité de leur service de paiement permettant entre autres aux conducteurs de payer leur essence depuis leur voiture.  

Ce n’est pas la première opération dans le paiement embarqué pour Mastercard. Ce dernier a déjà testé une plate-forme de mobilité pour acheter depuis sa voiture, en collaboration avec GM et IBM. Mais le groupe se rapproche de Here pour étudier d’autres scénarii concernant les flux logistiques et autres offres géolocalisées. La donnée contextuelle vient ici enrichir la transaction de paiement.

 

Actualitées liées

  • Paiement
  • 19.01.2018

Paiement embarqué : Mobivia investit dans CarPay-Diem

L’entité d’open innovation du leader européen de l’entretien des véhicules Mobivia, CarStudio, a profité du CES de Las Vegas pour officialiser son entrée au capital de la start-up luxembourgeoise, CarPay-Diem. Ensemble, ils veulent innover dans le pa...
  • Mobilité
  • Paiement
  • 04.06.2018

Hyundai et Xevo s’associent pour le paiement in-car

Xevo, un équipementier et spécialiste des logiciels automobiles, et le coréen Hyundai ont signé un accord pour permettre aux conducteurs d’effectuer des paiements directement depuis leur tableau de bord. Après avoir installé sa marketplace dans les v...
  • Paiement
  • 12.01.2018

Honda cible la Chine avec un partenaire de poids

Selon la Nikkei Asian Review, le constructeur japonais Honda Motor a étendu son partenariat avec Alibaba. Cet accord devrait les amener à proposer un service de paiement in-car pour les automobilistes chinois, parmi d’autres services connectés.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus