Malaysia Airlines lance son premier chatbot de paiement

Malaysia Airlines lance son premier chatbot de paiement

Au tour de Malaysia Airlines de lancer son chatbot sur Facebook Messenger. La compagnie aérienne explore les capacités de l’intelligence artificielle et des bots pour améliorer sa stratégie de relation client. L’application de messagerie instantanée devient un outil CRM automatisé pour les acteurs du voyage et du tourisme.

Mis au point par Amadeus, le chatbot a été baptisé MHchat. Le nouvel outil propose aux voyageurs la possibilité de réserver des vols et de réaliser des paiements par le biais de l’application du réseau social Facebook Messenger.

En plus de la réservation de vols, les utilisateurs de l’agent conversationnel vont pouvoir poser des questions pour obtenir des informations pratiques et retrouver des informations sur leur voyage. La solution s’appuie sur l’intelligence artificielle pour rechercher, localiser et proposer des offres personnalisées.

La particularité de cette solution consiste à proposer au voyageur de payer simultanément sur mobile, sans être redirigé vers le site de la compagnie malaisienne pour finaliser l’achat. Actuellement en phase pilote, l’outil devrait intégrer de nouvelles fonctionnalités dont la commande vocale via l’assistant d’Amazon, Alexa.    

Mise en perspective : Le chatbot devient support de paiement

Greffés à Facebook Messenger, les agents conversationnels sont désormais l’un des marqueurs de la transformation numérique de plusieurs compagnies aériennes. Attiré par le potentiel de ce nouveau marché, Amadeus a conçu un outil conversationnel personnalisable pour chaque compagnie aérienne. La société souhaite ouvrir de nouvelles sources de revenus en permettant à ses clients d’optimiser la satisfaction des voyageurs.

Malaysia Airlines n’est pas pionnière en la matière, mais la fonctionnalité de paiement depuis le chat est une première. Pour aller plus loin, la compagnie cherche désormais à transposer ce nouveau service sur des canaux d’interaction par la voix. Tous ces projets nourris à l’intelligence artificielle s’inscrivent dans la stratégie orientée « Customer Intimacy » initiée par le groupe malaisien.

Facebook entre, quant à lui, en concurrence avec les services de paiement en ligne comme PayPal et Venmo. En ajoutant les paiements, les clients de ses entreprises partenaires sont moins tentés de déserter Messenger pour effectuer des transactions. Il devient ainsi plus à même d’attirer les annonceurs publicitaires.

Actualitées liées

  • Transferts de fonds
  • Paiement
  • 24.03.2017

YES BANK surfe sur la vague des chatbots

YES BANK repense son expérience client en partenariat avec Payjo, spécialiste californien des technologies d’Intelligence Artificielle appliquées aux services bancaires. Pour ce faire, elle lance un assistant virtuel dédié au paiement, disponible sur...
  • Paiement
  • Canaux de distribution - Mobile
  • 28.09.2016

Rembourser ses dettes depuis Facebook Messenger

Facebook Messenger se dote d’une nouvelle fonctionnalité pour son service de paiement P2P sur mobile : la possibilité d’effectuer des demandes de remboursement depuis la messagerie. Pour le réseau social, il s’agit d’un moyen de tirer parti de son ch...
  • Paiement
  • 19.11.2018

OUI.sncf intègre le paiement dans son chatbot

Lancé sur la page d’accueil Web et mobile de OUI.sncf en décembre dernier, le robot conversationnel qui aide les utilisateurs à trouver et réserver les voyages correspondant à leurs critères, vient d’intégrer une nouvelle fonctionnalité de paiement....
  • Paiement
  • 13.09.2018

Paiement : PayPal fait le pari de l’instantanéité

Sur le marché encombré des paiements en ligne, PayPal étoffe son offre de produits et services dédiés aux commerçants afin de se différencier de la concurrence. Le service américain vient de lancer une solution gratuite offrant aux commerçants, accep...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus