Lumo soutient un Bitcoin écoresponsable et participatif

Lumo soutient un Bitcoin écoresponsable et participatif

La plate-forme de financement participatif spécialiste des énergies renouvelables Lumo s’est engagée dans un projet Blockchain en mai 2016. Elle concrétise aujourd’hui ses efforts et étend son action au-delà du seul financement, en créant une monnaie électronique dotée d’une dimension éco-responsable.

Lumo s’est rapprochée de l’incubateur blockchain ElectriCChain dans le but d’offrir une monnaie complémentaire numérique (SolarCoin) à ses épargnants, afin de les récompenser pour l’aboutissement de projets éco-responsables.

Les premiers minibons en SolarCoins, gérés via une blockchain, ont été distribués en décembre 2016. Lumo communique aujourd’hui sur cette opération pour marquer son engagement à récompenser le soutien des projets présentés sur sa plate-forme, au-delà de la seule phase de financement.

Les premiers SolarCoins ont ainsi été distribués pour récompenser les participants au financement de la centrale photovoltaïque de Brassemonte pour chaque mégawattheure produit. Les SolarCoins sont reversés sur les comptes Lumo des inscrits à la plate-forme. Ils peuvent être échangés contre des euros, utilisés pour payer des services liés au respect de l’environnement ou bien réinvestis dans de nouveaux projets.

Analyse : Un outil de fidélisation inédit

Par son initiative, Lumo dépoussière étonnamment le concept de fidélisation. La plate-forme de financement participatif étend, dans un premier temps, sa relation client ; elle suit ainsi ses participants bien au-delà de l’étape du financement, jusqu’à la réalisation très concrète et la réussite de leur projet. Ce premier point participe à renforcer la relation entre la plate-forme et ses participants. Par ailleurs, Lumo met ici la blockchain au service de l’éco-responsabilité.

Mais la plate-forme réussit aussi à fidéliser ses clients en leur offrant des récompenses forcément satisfaisantes, tout en les rendant plus captifs. Plutôt que de simples euros, elle leur verse une monnaie virtuelle affinitaire, des fonds qui pourront être réinvestis directement sur sa plate-forme ou dans des projets liés. Cette introduction de la monnaie virtuelle est cohérente avec la notion de communauté, la valeur de la monnaie dépendant du nombre de ses utilisateurs. En 2020, d’après Lumo, un SolarCoin pourrait s’échanger entre 10 et 20 euros.

 

Actualitées liées

  • Paiement
  • Stratégie d'acteur
  • 26.12.2017

Investissement en bitcoins : Goldman Sachs serait prête

Selon l’agence américaine Bloomberg, la banque Goldman Sachs se prépare à lancer une plate-forme de trading en bitcoins qui devrait être opérationnelle mi-2018. Dans un contexte d’intenses spéculations autour de Bitcoin et face à la fébrilité des mar...
  • Innovation
  • Epargne
  • 03.02.2020

LCL lance des placements écoresponsables

LES FAITS La banque française, filiale de Crédit Agricole, vient de présenter sa dernière initiative visant à démontrer que les investissements financiers et la protection de l’environnement ne sont pas forcément antinomiques.
  • Canaux de distribution - Mobile
  • Titres
  • 02.02.2017

L’investissement boursier est aussi sur mobile chez İşbank

La banque turque vient de lever le voile sur les nouvelles fonctionnalités de son application mobile, baptisée İşCep. Celle-ci devrait combiner banque au quotidien et investissement boursier, limitant le nombre d’applications nécessaires pour gérer s...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus