Lloyd’s forme les seniors au numérique

LES FAITS

  • La banque britannique vient de lever le voile sur un nouveau service mis en place spécifiquement pendant cette crise liée au Covid-19. Il s’agit d’une formation numérique à destination des personnes âgées.
  • Pour atteindre ses ambitions de formation, Lloyd’s s’est engagée à fournir des tablettes tactiles à 2 000 de ses clients âgés de plus de 70 ans isolés par le Covid-19.
  • La banque compte pour cela sur un partenariat signé avec l’agence We Are Digital et les associations Mental Health UK et Silver Line.
  • Au-delà du matériel, ces associations ont mené à la création d’une ligne téléphonique dédiée, destinée à 20 000 clients de Lloyd’s :
    • des conseils pour accéder aux services numériques,
    • des formations à distance pour rester connecté à ses proches et utiliser des services de banque à distance notamment,
    • un soutien psychologique pour faire face à la crise et recevoir des conseils pratiques et psychologiques.

CHIFFRES-CLES

  • 2 000 clients équipés de tablettes
  • Une cible âgée de + de70 ans
  • 20 000 clients aidés au total

 

ENJEUX

  • Optimiser sa relation client : en entrant dans une démarche pédagogique, Lloyd’s fait plus qu’une banque et devient un partenaire de ses clients face à la crise.
  • Rendre les services à distance accessibles à tous : la crise du Covid-19 et le confinement offrent la part belle aux services bancaires à distance. Mais les canaux numériques, qui connaissent actuellement un déploiement massif et démontrent leur pertinence, ne sont pas accessibles à tous pour le moment. D’où l’intérêt pour Lloyd’s de se démarquer avec un dispositif d’accompagnement permettant d’augmenter encore l’accès de ses services.
  • Défendre une démarche RSE : cet engagement représente évidement pour la banque une opportunité unique de démontrer sa solidarité et son soutien aux personnes les plus vulnérables dans cette crise : les personnes âgées.

 

MISE EN PERSPECTIVE

  • En complément de ce dispositif de relation client, Lloyd’s a également pris d’autres mesures, comme de nombreux acteurs bancaires, pour soulager financièrement ses clients (reports de mensualités de prêts hypothécaires, autorisation de découvert gratuit de 500 livres).
  • En France, le groupe La Poste illustre un positionnement similaire. Poussé par l’ouverture à la concurrence du marché du courrier, le groupe La Poste porte aujourd’hui des offres mobiles et bancaires, tout en restant un acteur de proximité engagé auprès des personnes isolées et âgées.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus