L’identité numérique et l’authentification forte, clés de voûte de la stratégie européenne des paiements

LES FAITS : 

Dans sa communication sur future stratégie européenne en matière de paiements, la Commission Européenne a mis en exergue l’importance de l’identité numérique pour le développement de paiements numériques interopérables et de confiance pour les consommateurs et pour consolider sa volonté d’accès, à tous les consommateurs, de solutions de paiement instantané sécurisées. La révision du règlement eIDAS, qui est en cours pour une nouvelle publication en 2021, pourrait permettre de faciliter cette interopérabilité transfrontalière des paiements, via l’ouverture au privé à des solutions d’authentification forte de moyens d’identification électronique et/ou à la création de nouveaux fournisseurs de service de confiance, exclusivement dédiés à l’authentification forte (potentiellement dérivés d’un moyen d’identification électronique déjà qualifié).

Extrait : « Afin de faciliter l’interopérabilité transfrontalière et nationale, la Commission étudiera, en étroite coopération avec l’ABE, les moyens de promouvoir l’utilisation de l’identité électronique (eID) et de solutions fondées sur des services de confiance, en s’appuyant sur le perfectionnement de l’eIDAS, en vue de favoriser le respect des exigences de la DSP2 en matière d’authentification forte du client pour la connexion aux comptes et l’initiation des opérations de paiement. »

Vous êtes client ? Connectez-vous

Sinon, pour connaître les modalités de nos abonnements.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus