Les News de la semaine : Orange Bank change de cap / Santander accélère dans le digital / Amazon et Google dans la santé / Credit Karma coach financier

Les News de la semaine : Orange Bank change de cap / Santander accélère dans le digital / Amazon et Google dans la santé / Credit Karma coach financier

Chaque jour, ADN'ews analyse les dernières innovations et actualités du secteur bancaire et de l'assurance. Voici un coup de projecteur sur les annonces qu'il ne fallait pas manquer cette semaine et qui dessinent les grandes tendances du secteur.

Stratégie : changement de cap chez Orange Bank

  • Orange Bank : Après le départ d’André Coisne, remplacé par Paul de Leusse, Orange Bank semble prendre un net virage stratégique, tant en termes de modèle de distribution que de contenu de l’offre. La néo-banque, dont le recrutement de clients n’est pas à la hauteur des objectifs fixés il y a un an, veut en effet rentabiliser son modèle et trouver des relais de distribution pour accélérer sa captation.

Forte des enseignements de ces premiers mois sur le marché, Orange Bank met le cap sur les familles et centre ses efforts sur un réseau de distribution physique, à l’opposé de sa stratégie initiale. Elle se rapproche ainsi davantage du modèle de Nickel, dont le succès fulgurant doit beaucoup à la spécificité de son modèle de distribution. Orange Bank cherche en outre logiquement à renforcer sa rentabilité avec des produits payants, et annonce une diversification rapide de sa gamme de produits.

Ces changements sont aussi à voir à la lueur de ses chiffres de captation de clients, qui progressent très lentement, si on tient compte de l’effet de nouveauté qui a gonflé ses chiffres à son lancement. La banque serait donc en-deçà des 200 000 clients, avec un objectif de 2 millions pour 2021. Des chiffres sans doute aussi révélateurs de la difficulté de lancer une banque réellement digitale sur la base d’une architecture ancienne (celle de Groupama Banque).

Santander accélère sa digitalisation avec Openbank

  • Openbank, la banque en ligne de Santander, vient d’annoncer le lancement de trois nouvelles fonctionnalités, dont un robo-advisor destiné à gérer l’épargne de projet de ses clients. Ces lancements s’inscrivent dans une stratégie volontariste ; il s’agit de faire d’Openbank le fer de lance digital du groupe Santander, qui accuse un certain retard en la matière par rapport à ses concurrents..

Openbank est la filiale de banque directe de Santander, créée en 1995. Mais ce n’est que depuis l’année dernière qu’elle a pris une importance stratégique pour le groupe, qui veut en faire un levier de modernisation et de digitalisation de l’ensemble du groupe. Cette stratégie s’est d’abord manifestée par une rénovation en profondeur de sa filiale en 2017 ; elle a notamment migré l’ensemble de son infrastructure sur le cloud et consacre 90 % de ses investissements à la R&D. Un choix ambitieux qui s’est traduit par une forte progression de ses dépôts (+ 20 % en un an) et de ses clients (+ 26 %).

Santander a pour objectif d’avoir capté 30 millions de clients digitaux fin 2018, un plan qui passe notamment par le développement rapide d’Openbank, mais aussi par la capacité de cette dernière à servir de laboratoire d’innovation pour l’ensemble du groupe. C’est dans ce contexte que s’inscrit le lancement de ces nouvelles fonctionnalités, face à une concurrence très active en la matière.

Amazon et Google investissent dans un chatbot vocal dédié à la santé 

  • Aiva Health est un assistant vocal qui s’appuie sur des enceintes connectées pour relier patients ou seniors avec leur personnel soignant. Cet outil intelligent a attiré l’attention des deux fonds d’investissement dédiés à Amazon Alexa et Google Assistant. Un mouvement qui souligne le potentiel de la voix dans le marché de la santé connectée et l’intérêt que lui portent nombre d’acteurs.

En ce qui concerne Google Assistant, dont le fonds a été lancé cet été, il s’agit du premier investissement dans le secteur de la santé. Cette incursion n'est pas anodine quand on regarde le cheminement de son concurrent Amazon et l’étendue de l’implantation d’Alexa auprès des acteurs de la santé. Un mouvement qui vient encore de se renforcer avec l’annonce des derniers partenariats en matière d’IoT, qui font d’Alexa un assistant du quotidien, mais aussi un expert de la prévention. Amazon aurait d’ailleurs déjà monté une division dédiée à la santé et au bien-être au sein d’Alexa. Ce double investissement dans l’assistant d’Aiva préfigure la guerre qui se joue déjà entre ces deux géants pour imposer leur technologie vocale sur un marché aussi conséquent que la santé.

Credit Karma aborde la comparaison d’assurance auto 

  • Credit Karma : Au fil des acquisitions, la FinTech Credit Karma, spécialisée dans le suivi des scores de crédit, a considérablement élargi son champ d’action. Elle poursuit aujourd’hui cette expansion en se lançant officiellement dans la comparaison d’assurance auto.

Cette annonce marque un nouvel élargissement de l’empreinte de Credit Karma, qui semble tout aussi naturel que les précédents. En effet, il était logique de demander à ses utilisateurs de donner accès aux informations relatives à leur véhicule, pour leur proposer des offres de refinancement de prêt auto et leur faire faire des économies. Tout comme il semble aujourd’hui parfaitement logique de leur proposer de comparer leur statut d’assuré à celui de leurs pairs, dans la mesure où Credit Karma dispose déjà de toutes les données nécessaires. En conséquence, la FinTech est aujourd’hui en mesure de proposer un large panel de conseils budgétaires ou financiers, grâce à la connaissance précise des profils de ses utilisateurs. En parallèle, cette connaissance et la qualification de ces profils lui permettent également de légitimer sa position auprès des établissements financiers pour lesquels elle joue le rôle d’apporteur d’affaires.

Par cette stratégie cohérente et ambitieuse, Credit Karma se présente aujourd’hui comme un véritable coach financier pour pas moins de 80 millions de membres, qui acceptent volontiers de partager leurs données en échange d’une promesse d’optimisation de leurs finances. Un virage déjà amorcé avec le rachat de l’assistant Penny en mars dernier.

Actualitées liées

  • Paiement
  • Stratégie d'acteur
  • 17.10.2018

Partenariat en vue entre Google Shopping et Fnac Darty

Quelques mois seulement après avoir officialisé une alliance d’envergure avec Google, le groupe Fnac Darty s’apprêterait à être le premier acteur français à proposer son offre via Google Shopping Actions. Le géant de l’Internet semble décidément se p...
  • Mobilité
  • Innovation
  • Canaux de distribution - supports connectés
  • 30.06.2017

Obtenir un devis ... par simple demande vocale

Le comparateur de produits financiers Kanetix rend la demande de devis toujours plus simple. Il s’appuie cette fois sur les technologies de reconnaissance vocale et d’assistant virtuel de Google pour moderniser son service. Google Home se positionne...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus