Les cartes titres restaurant 2ème génération sont lancées

Les cartes titres restaurant 2ème génération sont lancées

Les émetteurs historiques annoncent les débuts des cartes titre restaurant 2ème génération. Leur diffusion commencera le 1er juillet et s’accompagnera de services complémentaires pour les commerces affiliés à la CNTR. Focus sur les premières évolutions de ces supports dématérialisés.

Côté commerçants, les nouvelles cartes proposeront des services associés, parmi lesquels des flux séparés pour isoler la télécollecte des transactions par carte titre restaurant et en faciliter le suivi, mais aussi des procédures de remboursement simplifiées (règlement par chaque émetteur). Pour les consommateurs, le solde restant pourra être imprimé sur le ticket client.

Conecs, prestataire technique géré conjointement par le Groupe UP (ex-Chèque Déjeuner), Edenred, Natixis Intertitres et Sodexo, présente les cartes titres restaurant de 2ème génération.

Ces supports seront proposés dès cet été à Paris, Rennes, Nantes et Rouen, avant d’être étendus à la France entière. Le logo Conecs au recto remplacera les logos MasterCard ou Visa qui figurent au dos des cartes de 1ère génération, puisque ce sera désormais le seul réseau d’acceptation. Leur mise en œuvre nécessitera une mise à jour des TPE des commerçants.

Notre Analyse : Titres restaurant : plus de services pour pousser la dématérialisation

Le déploiement de la solution technique de Conecs auprès des restaurateurs affiliés a commencé en 2014. La société avait pour but de développer une infrastructure d’acceptation commune ; but atteint grâce notamment à un accord signé mi-2013 avec le GIE Cartes Bancaires, permettant l’acceptation de ses supports sur les TPE français compatibles. (Observatoire de juillet 2013). Conecs se concentre depuis sur l’expansion de son réseau d’acceptation : 60 000 établissements sont actifs et 40 000 en cours de déploiement.

Pour rappel le décret autorisant l’utilisation de titres restaurant dématérialisés est paru au Journal Officiel le 7 mars 2014. (Observatoire de mars 2014).

Cette évolution de la carte est d’autant plus nécessaire que la dématérialisation des titres restaurant est un succès en demi-teinte. Seuls 4 % des titres émis seraient dématérialisés, un faible taux qui s’explique par la frilosité des utilisateurs finaux face aux nouvelles contraintes de la carte. Les émetteurs misent donc sur les services complémentaires pour aider à son démarrage.

Actualitées liées

  • Dématérialisation
  • Ingénierie sociale
  • 08.11.2016

Cartes restaurant : bons résultats pour Monizze en Belgique

Monizze, société appartenant depuis mi-2015 au Groupe Up (Chèque Déjeuner), progresse sur le marché des titres-restaurant avec une approche 100 % dématérialisée. Un succès propre au marché belge où le nouvel entrant a profité de l’obligation légale d...
  • Cartes prépayées
  • Ingénierie sociale
  • 18.03.2014

Les cartes restaurant sont prêtes !

Autorisés dès le 2 avril 2014, les titres restaurant dématérialisés devraient majoritairement prendre la forme de cartes à puce. Présentation des produits des principaux acteurs du marché.
  • Cartes de paiement
  • Ingénierie sociale
  • 09.02.2015

Sodexo déploie ses cartes Pass Restaurant

Sodexo s’allie à Prosodie-Capgemini pour le déploiement sur le marché français de sa carte restaurant, baptisée Pass Restaurant. Dans le contexte actuel, ce support rechargeable à destination des entreprises et de leurs salariés se présente comme une...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus