Lemonade se lance dans l’assurance chiens et chats

LES FAITS

  • L’AssurTech américaine Lemonade s’ouvre aujourd’hui à un nouveau marché en présentant une offre de couverture santé à destination des animaux de compagnies.
  • La cible : les propriétaires de chiens ou de chats américains (dans un premier temps).   
  • Spécificités : 
    • Un contrat 100 % numérique
    • Un service assuré par un chatbot
    • Une expérience client optimisé
    • Un modèle collaboratif basé sur la mutualisation des franchises
    • Des dons de primes restantes possibles à des organisations caritatives
  • Lemonade précise que des validations réglementaires doivent encore être obtenues pour pouvoir commercialiser les contrats. Mais il s’agirait d’une question de mois.
  • Le site de Lemonade permet pour le moment aux internautes intéressés par cette nouvelle offre d’enregistrer leur adresse mail afin de recevoir les informations relatives à l’évolution et au lancement de l’offre.

CHIFFRES CLES

  • Création en 2015
  • 480 M$  levés jusqu’à présent

 

ENJEUX

  • Optimiser sa clientèle : 70 % des clients d’une assurance habitation Lemonade (propriétaires ou locataires) ont un animal de compagnie (données Lemonade issues de ses questionnaires). L’AssurTech cherche ainsi à développer une nouvelle offre affinitaire capable de compléter leur couverture.
  • Optimiser son modèle : Lemonade précise d’ores et déjà que son approche collaborative et ses fonctionnalités technologiques seront aussi appliquées à son assurance chiens et chats. La start-up cherche ainsi à développer sa gamme en mutualisant ses outils.

 

MISE EN PERSPECTIVE

  • Lemonade précise aujourd’hui vouloir proposer un service à valeur ajouté pour ses clients. L’AssurTech s’appuie ainsi sur les données issues de ses formulaires pour justifier du lancement de cette nouvelle offre capable de répondre à un besoin réel.
  • Or ce nouveau contrat devrait aussi permettre à la start-up de prospecter. Aux Etats-Unis en effet, deux tiers des ménages accueillent au moins un animal de compagnie. Et les dépenses pour les soigner ne cessent d’augmenter ; 75 milliards de dollars ont ainsi été dépensés en frais de santé animaliers aux États-Unis en 2019.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus