Lemon Way annonce une deuxième levée de fonds

Lemon Way annonce une deuxième levée de fonds

LES FAITS

  • La FinTech française, qui propose une solution de paiement mobile et d’encaissement pour le compte de tiers, a réussi une levée de fonds de 25 millions d’euros.
  • Le tour de table a été mené par le fonds britannique Toscafund Asset Management.
  • Objectif : renforcer sa présence en Europe.
  • Lancée en 2007, la start-up s’est dans un premier temps positionnée sur le marché des particuliers avant de se lancer en 2012 dans le BtoBtoC. Lemon Way collecte et sécurise les paiements des clients finaux des marketplaces, plates-formes de crowdfunding et sites e-commerce.
  • Ambition : atteindre 3 milliards d’euros de flux fin 2019, soit une croissance de 58 %.
  • Projets :  
  • Renforcer ses équipes : la FinTech emploie aujourd’hui 70 collaborateurs et prévoit d’en compter 100 d’ici la fin 2020, puis 130 en 2021.
  • Accélérer son expansion : Lemon Way entend renforcer sa présence en Italie et en Espagne et s’attaquer aux marchés hollandais, allemand et britannique où la finance alternative a trouvé sa place.
  • Développer ses produits : par le biais d’une API robuste et de nouveaux services de paiement en phase avec les exigences de ces clients.

Lemon Way EN CHIFFRES :

  • 70 collaborateurs
  • 12 pays européens
  • 1 400 places de marché
  • 1,9 Md d’euros de flux en 2018
  • 7 M de comptes de paiement ouverts depuis 2012

ENJEUX

  • Un enjeu réglementaire. Le nouveau financement devrait également permettre à Lemon Way de se renforcer sur la partie réglementaire. La société entend chercher des agréments d’initiation de paiement (PISP) et d’information sur les comptes (AISP) afin de proposer de nouveaux parcours de paiements aux clients finaux.
  • Un marché concurrentiel. Le prestataire de services de paiement français est confronté à une rude concurrence avec des acteurs d’outre-mer comme Stripe mais aussi avec les FinTech locales telles que Mangopay et S-Money. Pour trouver une place dans ce vaste écosystème, Lemon Way table sur son ouverture vis-à-vis des banques. Il travaille déjà avec une dizaine d’institutions bancaires à l’image de BNP Paribas et Banco Sabadell.
  • Viser plus grand. Lemon Way a noué plusieurs partenariats avec des grands comptes à l’image de CNP Assurances, CCI Store et la Fédération française de football. La FinTech accélère, depuis un an, sur cette cible qui apporte beaucoup de volumes.

MISE EN PERSPECTIVE

  • En juillet 2018, la FinTech tricolore annonçait un tour de table de 10 millions d’euros auprès des fonds Breega et Speedinvest. La nouvelle opération porte ainsi le montant total des fonds levés à 35 millions d’euros.  
  • Lemon Way reste loin derrière ses adversaires européens à l’image d’Adyen et Stripe. Ce dernier vient de lever 250 millions de dollars pour accélérer son développement en Europe, portant sa valorisation à 35 milliards de dollars.

 

Actualitées liées

  • Paiement
  • Stratégie d'acteur
  • 20.07.2018

Lemon Way profite d’une levée de fonds pour grandir

Après avoir réalisé une croissance de 55 % l’an dernier, Lemon Way annonce avoir réussi une levée de fonds de 10 millions d’euros. Le tour de table a été mené par le fonds de capital-risque français Breega et le fonds autrichien Speedinvest, qui devr...
  • E-commerce et e-paiement
  • Paiement
  • 24.07.2018

E-paiement : Paidy lève 55 millions de dollars

Après une levée de fonds réussie en 2016, 2018 marque un tournant pour la jeune pousse japonaise qui vient de lever 55 millions de dollars. Le tour de table a été mené par Itochu Corporation, un grand conglomérat japonais basé à Osaka, et l’américain...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus