Le Portugal dans le viseur de Revolut

Le Portugal dans le viseur de Revolut

LES FAITS

  • La néo-banque britannique Revolut vient d’annoncer son intention d’ouvrir son deuxième plus gros centre de relation clients au Portugal.
  • Objectif : répondre à la croissance exponentielle du nombre de ses clients.  
  • Avec pas moins de 250 000 clients contre 100 000 en début d’année, Revolut connaît un franc succès sur le marché portugais. Ce nouvel investissement de 4 millions d’euros lui permettra d’y renforcer sa présence.
  • Où ? Le nouveau site sera implanté dans une ancienne usine de conserverie de sardines, située dans la région de Porto. Il devrait pouvoir employer près de 470 personnes.
  • L’implantation ne sera opérationnelle qu’à la fin de l’année en cours.

ENJEUX

  • Renforcer ses équipes. Pour poursuivre sa croissance, Revolut s’apprête à recruter. Le nouveau projet lui permettra d’augmenter le nombre de ses salariés de plus d’un tiers. La FinTech prévoit aussi de nombreux recrutements à haut niveau afin de renforcer son équipe de direction.
  • Accompagner son développement. Revolut compte aujourd’hui 6 millions de clients contre seulement 1,5 million début 2018. Au Portugal, elle séduit 1 000 nouveaux clients par jour. La société a toutefois dû faire face à des critiques récurrentes concernant ses services à la clientèle et la qualité de ses activités de conformité. Le nouveau projet lui permettra de répondre à cette problématique.
  • Accélérer à l’international. Grâce à cette initiative, Revolut vise aussi à accompagner sa croissance à l’international. Sur ces 6 millions de clients, 3,3 millions sont situés hors du Royaume-Uni. Dans l’Hexagone, elle en compte 550 000. La FinTech entend continuer son expansion internationale et vise les Etats-Unis, l’Australie, le Canada, le Japon et Singapour.

MISE EN PERSPECTIVE

  • Il y a un peu plus d’un mois, la FinTech britannique annonçait l’ouverture de son hub technologique à Berlin.
  • Des opérations similaires d’investissement en RH ont été menées par d’autres néo-banques, à l’image de N26 et Monzo, plus tôt cette année.
  • Le choix du Portugal pour ce nouveau centre de relation client reflète et confirme la forte attractivité de ce pays pour les start-up. La qualité de vie, un vivier de profils qualifiés, ainsi que des coûts de main d’œuvre supposés inférieurs ont largement contribué à ce succès.

Actualitées liées

  • Paiement
  • 27.02.2018

Revolut, déjà 1,5 million d’utilisateurs en Europe

La multiplication des néo-banques dans l’Hexagone a marqué l’année 2017 : Ferratum Bank, Revolut, Orange Bank, sans compter les offres non-bancaires comme C-zam ou Morning. Aux côtés des acteurs français, les jeunes pousses étrangères semblent avoir...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus