LayBuy se lance dans le paiement différé en Europe

LayBuy se lance dans le paiement différé en Europe

LES FAITS

  • Le fournisseur de services de paiement néo-zélandais LayBuy, vient d’annoncer son entrée sur le marché britannique en signant un partenariat avec le retailer Footasylum, spécialisé dans la vente de vêtements et de chaussures, de même qu’une centaine d’autres enseignes de taille plus réduite.
  • A travers cette collaboration, Footasylum proposera désormais à ses clients l’offre de son partenaire, baptisée buy now, pay later, qui permet de répartir gratuitement le coût d’un achat en ligne sur six paiements hebdomadaires.
  • Comment ça marche :
    • Lors d’un achat, le client sélectionne l’option de paiement de LayBuy.
    • Par la suite, le client se connecte sur son compte LayBuy ou s’inscrit pour compléter sa commande en quelques secondes. A ce niveau, une vérification de crédit par l’intermédiaire d’Experian est faite pour s’assurer de la solvabilité du client.
    • En cas d’acceptation, il se voit fixer un plafond de dépenses compris entre 60 et 720 £.
    • Il paie dans la foulée une fraction du montant de son panier. Si le client souhaite dépenser plus, la différence peut être réglée à l’avance.
    • Les paiements suivant seront effectués automatiquement chaque semaine.
  • Par ailleurs, les utilisateurs qui accusent un retard de paiement verront leur compte LayBuy immédiatement gelé.
  • Pour le moment, cette option de paiement est disponible uniquement en ligne. Mais elle sera bientôt proposée dans les 70 magasins physiques du retailer, d’ici la fin de l’année.

ENJEUX

  • Pour LayBuy, il s’agit d’offrir aux clientèles fragiles ou aux salariés payés à la semaine une façon responsable d'étaler le paiement de leurs achats.
  • Proposer aux consommateurs une autre façon de payer : avec son service buy now, pay later, la FinTech néo-zélandaise entend également se faire une place sur le marché du paiement différé et se positionner comme une alternative au paiement en n fois à crédit, comme la solution de Klarna par exemple.
  • Pour LayBuy, les commerces qui offrent sa solution de paiement ont constaté une augmentation de 30 % des nouvelles acquisitions de clients et une augmentation de 50 % des taux de conversion en ligne et en magasin.

MISE EN PERSPECTIVE

  • Depuis son lancement il y a plus de deux ans en Nouvelle-Zélande, LayBuy a conclu plus de 3 750 partenariats avec des boutiques en ligne et physiques, dont le plus important aujourd’hui avec le britannique Footasylum.
  • Après le Royaume-Uni, la start-up prévoit de se lancer aux Etats-Unis avant la fin de l’année.
  • Concernant le modèle économique, LayBuy perçoit de la part du commerçant une commission sur chaque vente effectuée via sa plateforme.

CHIFFRES-CLES

- 3 750 commerçants

- 375 000 clients en Australie

Actualitées liées

  • Innovation
  • Paiement
  • Stratégie d'acteur
  • 02.03.2018

Klarna : une belle croissance portée par le crédit

Valorisée à plus de 2,7 milliards de dollars, la licorne suédoise affiche des résultats en forte croissance et poursuit son développement en 2018. Elle réalise 4,53 milliards de couronnes (551 millions de dollars) de revenus, pour un résultat opérati...
  • Crédit
  • Innovation
  • 10.11.2017

BNI Europa se lance dans le paiement en n fois

Trois mois seulement après le lancement de Puzzle, la banque challenger portugaise renforce sa présence sur le marché local à travers une collaboration avec la FinTech Parcela Jà. Ce partenariat vise la création d’une nouvelle solution de paiement ré...
  • Paiement
  • Stratégie d'acteur
  • 18.05.2018

PayPal s’offre les services de la FinTech iZettle

Le géant californien du paiement consolide sa position privilégiée auprès des petits commerçants. PayPal vient en effet d’annoncer l’acquisition de la start-up suédoise iZettle pour un montant de 2,2 milliards de dollars. De quoi développer ses systè...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus