La Poste se lance dans l’auto-partage

La Poste poursuit la diversification de ses activités avec une nouvelle incursion sur le secteur de la mobilité cette fois. Le groupe insuffle des valeurs durables liées au respect de l’environnement pour promouvoir l’auto-partage. Elle confirme son positionnement sur un marché porteur bien que concurrentiel.

La Poste vient d’annoncer son intention de rassembler ses services de mobilité (Greenovia, Véhiposte et Mobigreen) sous une nouvelle marque, enrichie de valeurs durables : Bemobi, qui sera particulièrement dédiée aux entreprises et aux collectivités publiques.

Ce service permet aussi à La Poste de lancer deux nouvelles offres de covoiturage et d’auto-partage, en partenariats avec deux acteurs spécialisés, respectivement Wayzup et Mobility Tech Green. La Poste s’est fixé des objectifs élevés en précisant vouloir devenir un leader de l’éco-mobilité d’ici 2020.

L’offre de Bemobi s’organisera en trois branches : le conseil aux entreprises en matière d’éco-mobilité, la gestion et l’optimisation des flottes et la formation à l’éco-conduite. Sa vision de la mobilité inclue tous les types de transports et va donc bien au-delà de l’automobile.

Analyse : Nouveau terrain d’action pour La Poste

Centralisation des données de l’Internet des Objets via les portails dataNova et Developper, lancement d’un bouton connecté, démocratisation de l’impression 3D, autant de services déployés ces derniers mois par La Poste et qui illustrent l’intérêt du groupe pour les nouvelles technologies et sa volonté de se diversifier.

Or, en matière d’innovation, un secteur a particulièrement été bouleversé depuis quelques mois, celui de la mobilité ; secteur sur lequel La Poste est présente depuis longtemps, du fait de sa nécessité d’assurer la mobilité de son personnel et de son immense maillage territorial. De nouveaux modèles de consommation de l’automobile ont vu le jour, portés par de nombreux acteurs (start-up, géants du Web et constructeurs en tête).

Aujourd’hui, La Poste se réorganise sur ce secteur, pour donner de la cohérence à son offre, l’élargir et l’axer vers l’éco-mobilité. Elle suit en cela de nombreux acteurs, comme Toyota, PSA ou encore Europcar.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus