La Parisienne embarque l’IoT de Sigfox dans ses offres d’assurance

La Parisienne embarque l’IoT de Sigfox dans ses offres d’assurance

LES FAITS

  • Ce partenariat a déjà débouché sur la conception d’une offre commune d’assurance à l’usage, basée sur l’IoT.
  • Cette assurance s’appuie sur l’utilisation des objets connectés pour s’installer dans un premier temps sur le marché de la mobilité.
  • Automobiles, motos, mais aussi trottinettes électriques et NVEI sont concernés.
  • Cible : clients particuliers ou gestionnaires de petites flottes.
  • Les assurés recevront un capteur « 0G » équipé d’un accéléromètre, à installer à bord de leur véhicule. Ce capteur capable de détecter les mouvements du véhicule permettra ensuite à La Parisienne de faire bénéficier ses assurés d’une couverture à l’usage réel (à la minute, à l’heure ou au km).

CHIFFRES-CLES

Le réseau « 0G » (bas débit) de Sigfox :

  • 60 pays couverts
  • 1 milliard de personnes concernées
  • 7 millions d’objets connectés

Le monde compterait aujourd’hui plus de 25 milliards de capteurs connectés

 

ENJEUX

  • Pour La Parisienne, miser sur le développement des offres « on-demand » : La Parisienne et Sigfox envisagent d’ores et déjà de développer d’autres offres d’assurances à l’usage (habitation, voyage, santé), ainsi que des solutions de paiement automatique des sinistres.
  • Une manière pour l’assureur de pousser à l’extrême son positionnement sur mesure. En effet, La Parisienne a développé une plate-forme baptisée IPaaS (Insurance Product as a Service), spécialisée dans la mise en marché de produits d’assurance affinitaires dans des délais extrêmement courts. L’utilisation des capteurs de Sigfox lui permettra d’augmenter sa capacité d’automatisation sur les assurances paramétriques.
  • Confirmer un positionnement numérique : La Parisienne profite par ailleurs de cette annonce pour souligner son approche digitale du marché, favorisant des coûts de transaction très bas.

 

MISE EN PERSPECTIVE

  • Ce lancement confirme les précédents indicateurs du dynamisme de ce marché, particulièrement en ce qui concerne la mobilité.
  • D’ailleurs, pour l’annonce de son association avec Sigfox, La Parisienne souligne les résultats d’une étude publiée par le cabinet de conseil McKinsey & Company. D’ici 2025, cette étude estime que le monde comptera plus de 50 milliards d’appareils connectés et que les opportunités pour le secteur de l’assurance sont immenses.

Actualitées liées

  • Assurances
  • Innovation
  • 19.04.2019

Lovys consolide son offre d’assurance habitation

LES FAITS Lovys était jusqu’ici spécialisée dans l’assurance à la demande des smartphones et des appartements. Mais aujourd’hui, son offre concernera aussi les maisons et les biens des PNO (propriétaires non occupants).
  • Assurances
  • Innovation
  • 20.06.2018

L’assurance auto se tarifie à la minute avec Altima

Altima par Maif, présente son idée de l’assurance en Pay As You Drive. Son modèle « à la minute » pousse toujours plus loin la flexibilité et la personnalisation. Ce contrat fait notamment suite au lancement de la première assurance collaborative pou...
  • Assurances
  • Innovation
  • 02.03.2018

Gabi : le premier comparateur d’assurances dynamique

La comparaison d’assurances prend un nouveau tournant avec Gabi. Cette start-up américaine défend l’intégration d’algorithmes et de la technologie du data mining pour rendre la comparaison plus dynamique encore, l’idée étant de proposer un suivi dans...
  • Assurances
  • Innovation
  • 27.08.2019

ThingCo lance un boîtier télématique solaire

LES FAITS L’InsurTech britannique ThingCo, spécialisée dans le développement de solutions télématiques, vient de lancer un nouvel appareil télématique à destination des assureurs. Ces derniers pourront l’intégrer à leurs offres et le mettre à d...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus