La banque centrale lituanienne émet sa monnaie digitale de collection

LES FAITS

  • La banque centrale lituanienne devient la première banque au monde à émettre des pièces de collection numériques, baptisées LBCOIN. 
  • La boutique en ligne était ouverte depuis plusieurs semaines mais les premières émissions de pièces de collection numériques LBCOIN n'ont débuté qu'aujourd'hui.
  • Il est désormais possible d'acquérir et stocker dans un portefeuille électronique dédié des jetons LBCOIN. La collection complète se compose de 6 jetons et d'une pièce physique en argent.
  • La Banque Centrale de Lituanie a prévu d'émettre 4 000 LBCOIN, soit 24 000 jetons numériques et 4 000 pièces physiques.
  • Chaque LBCOIN est valorisé 99 euros ; la pièce physique en argent coûtera pour sa part 19,18 euros. 

ENJEUX

  • Concrétiser un projet de longue date : la Lituanie travaille sur cette monnaie numérique depuis deux ans maintenant. En 2018, elle organisait un hackathon rassemblant huit équipes pour proposer les premiers concepts de ce qui est aujourd'hui devenu la collection LBCOIN. Le pays profite également de la date anniversaire de son Acte d'indépendance pour officialiser ce lancement.
  • Une innovation mondiale, qui pourrait servir d'expérimentation pour d'autres usages : enregistrées sur une blockchain, ces LBCOIN sont les premières pièces de collection numériques au monde, émanant d'une banque centrale. Si l'usage en reste pour l'instant limité, ce lancement peut aussi être vu comme un moyen d'expérimenter l'émission d'une monnaie numérique, un projet largement répandu parmi les banques centrales. Le lancement des LBCOIN est une première étape dans le cadre d'un projet plus vaste visant, pour la Banque Centrale lituanienne, à tester les monnaies virtuelles gouvernementales et la technologie blockchain au service d'une monnaie alternative dans un usage quotidien.

MISE EN PERSPECTIVE

  • D'autres pays travaillent eux aussi à leur monnaie virtuelle nationale, comme la Chine et la France. Cette dernière a annoncé avoir réalisé récemment ses premières transactions en monnaie digitale de banque centrale en partenariat avec Société Générale.
  • Quant au projet de la banque lituanienne, il n'est pas sans rappeler par certains aspects l'initiative d'Ubisoft avec l'Unicef ; les deux partenaires émettent des jetons digitaux sur une blockchain Ethereum, permettant à leurs acheteurs de collectionner virtuellement des lapins crétins au profit des programmes caritatifs de l'Unicef.


En vidéo

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus