L’IA de Personetics accélère le remboursement des prêts étudiants

L’IA de Personetics accélère le remboursement des prêts étudiants

Grâce à ses outils d’intelligence artificielle et d’analyse prédictive, Personetics a éveillé l’intérêt des banques de détail et a su réinventer l’expérience des clients de ses partenaires. La FinTech israélienne joue aujourd’hui la carte de l’affinitaire grâce un outil exclusivement centré sur le remboursement du prêt étudiant.  

Les jeunes adultes deviennent la cible privilégiée pour une grande majorité des institutions financières. Personetics s’est donné pour mission d’aider ces sociétés à conquérir cette catégorie de clientèle difficile à fidéliser. Pour ce faire la start-up a lancé une plate-forme spécialement conçue pour les étudiants afin de leur permettre de mieux gérer le remboursement de leur prêt.

Basée sur l’analyse prédictive des comportements individuels et des habitudes de dépenses des consommateurs, la solution devrait permettre aux banques d’aider ces derniers à accélérer le remboursement de leurs prêts. L’outil identifie les occasions d’épargne et propose aux jeunes américains des conseils et solutions pour optimiser le remboursement de leur dette.

Selon les simulations de Personetics pour un prêt de 40 000 dollars à un taux d’intérêt de 5 %, l’ajout de 50 dollars de remboursement par semaine peut accélérer le processus de 3,5 ans et économiser 4 000 dollars d’intérêt.

Mise en perspective : L’intelligence artificielle pour connaître et toucher les Millennials

De la consultation du compte bancaire à l’identification d’opportunités d’investissement, Personetics a fait de l’expérience utilisateur son cheval de bataille. Pour une meilleure acceptation de sa technologie et pour améliorer l’engagement des clients auprès de leur banque, la jeune pousse cible cette fois-ci les Millennials.  

Partant du constat que les prêts aux étudiants (dont l’encours total s’élèverait actuellement à 1 400 milliards de dollars aux Etats-Unis, pour environ 44 millions d’emprunteurs) constituent le principal problème des jeunes adultes américains, la start-up israélienne focalise son action sur cet axe exclusif à travers une application d’intelligence artificielle dédiée.

Disponible en marque blanche, la solution permettra aux banques d’identifier les emprunteurs qui ont le plus de chance de réaliser des remboursements anticipés, afin de leur proposer des services personnalisés et adaptés à leurs habitudes de dépense. Elle encourage ainsi les banques à pratiquer le « coup de pouce » (nudge) auprès de leurs jeunes clients, afin de les fidéliser.

Actualitées liées

  • Crédit
  • Innovation
  • 29.12.2017

L’IA d’Upstart convainc BankMobile

Grâce à ses algorithmes, Upstart prédit la solvabilité des étudiants en analysant leur parcours, et propose aux investisseurs de financer leurs études. Forte de son succès et par le biais du Machine Learning, la plate-forme a réussi à automatiser le...
  • Crédit
  • Innovation
  • 22.11.2017

Crédit : Lodex redonne le pouvoir aux emprunteurs

Une jeune pousse australienne propose aux emprunteurs de mettre leurs demandes de prêt aux enchères auprès des courtiers et prêteurs, par le biais de sa plate-forme en ligne. Cette initiative représente un changement de paradigme, dans le processus d...
  • Crédit
  • Innovation
  • 02.08.2018

CashE fournit des crédits sur des critères sociaux

La plateforme indienne de prêt en ligne CashE a annoncé le lancement du premier système de notation de crédit alternatif du pays, le « Social Loan Quotient » (SLQ), lequel se base sur le comportement social. Celui-ci s’adresse notamment aux Millennia...
  • Crédit
  • Innovation
  • 23.02.2018

OCR et IA pour renégocier un prêt rapidement

La FinTech suédoise Anyfin, spécialisée dans le refinancement et le rachat de crédit, vient d’annoncer une levée de fonds de 4,8 millions d’euros. Un tour de table mené par Accel et Northzone, mais aussi avec la participation de Global Founders Capit...
  • Crédit
  • Innovation
  • 22.03.2018

Credit.com : du comparateur à l'agrégateur

Les services d’agrégation de comptes bancaires, voire de services financiers, se sont multipliés ces derniers mois et deviennent familiers aux consommateurs. Après les assureurs, ce sont les acteurs du crédit qui s’engouffrent dans la brèche. C’est l...
  • Crédit
  • Innovation
  • 22.03.2019

Une IA pour rendre l’accès au crédit plus juste

LES FAITS La FinTech américaine ZestFinance vient de présenter son logiciel ZAML Fair comme l’outil technologique de l’égalité sur le marché de l’accession aux prêts immobiliers. Il s’adresse aux banques et autres sociétés financières.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus