L’IA d’Upstart convainc BankMobile

Grâce à ses algorithmes, Upstart prédit la solvabilité des étudiants en analysant leur parcours, et propose aux investisseurs de financer leurs études. Forte de son succès et par le biais du Machine Learning, la plate-forme a réussi à automatiser le traitement d’un quart de ses dossiers de prêt. Son modèle semble avoir convaincu BankMobile qui devient ainsi le premier partenaire SaaS de la FinTech américaine.

Filiale digitale de Customers Bank, BankMobile s’appuie sur la plate-forme d’Upstart dans l’objectif de proposer son premier produit de crédit destiné aux jeunes diplômés. Avec « Powered by Upstart », la banque en ligne propose désormais aux consommateurs des prêts personnels allant de 5 000 à 30 000 dollars sans frais de dossier, avec un taux d’intérêt à partir de 5,99 %.

Pour souscrire, les candidats devront partager des données non financières sur leur parcours scolaire et professionnel (domaine d’activité, nom de l’école ou de l’université, année d’obtention du diplôme, etc.). Sur la base de ces informations mais également du comportement des emprunteurs sur le site Web de souscription et sur les réseaux sociaux, Upstart détermine leur fiabilité.

Le service en marque blanche de la FinTech a permis à BankMobile de lancer un prêt en ligne sous un format personnalisé : la banque offre par exemple un taux inférieur aux détenteurs d’un compte courant BankMobile ; elle verse du cash-back pour les clients effectuant les remboursements les plus réguliers et propose un taux légèrement inférieur à celui d’Upstart.

Mise en perspective : Succès croissant des outils de scoring alternatifs

Les nouvelles techniques de scoring de crédit, qui reposent sur les réseaux sociaux, l’Intelligence Artificielle ou le Machine Learning, ont le vent en poupe auprès des acteurs du crédit. Objectif : rendre l’activité plus efficace et plus rentable mais aussi favoriser l’ouverture du crédit à des populations qui n’y avaient pas accès jusqu’alors. Partant du constat que les étudiants sont moins bien desservis par les institutions financières traditionnelles, de nombreux acteurs alternatifs, à l’instar de Personetics, YES Bank ou Edukys en font leur cible privilégiée.   

C’est dans ce même ordre d’idée que BankMobile s’est rapprochée d’Upstart, pour faire entrer à son catalogue le prêt aux étudiants. La banque table également sur ses relations avec plus de 800 universités au sein desquelles elle propose des comptes courants aux étudiants. BankMobile ne cache pas que ses ambitions avec la jeune pousse vont au-delà de la fidélisation d’une population jeune et volatile. Elle prévoit notamment d’étendre ses activités à l’émission de cartes de crédit, au prêt immobilier et au crédit automobile.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus