L’agence phygitale pour les entrepreneurs « made in » HSBC

La rentrée est marquée, pour la banque HSBC, par l’ouverture d’un nouvel espace prenant la forme d’un centre d’affaires « phygital ». Ce modèle hybride baptisé « Live » allie les avantages de l’agence physique et des outils numériques et ouvre le réseau de HSBC vers l’avenir et une nouvelle cible.

Avec son nouveau modèle d’agence parisien, HSBC se met au diapason des autres banques et propose désormais un centre d’affaires plus adapté aux start-up et autres entreprises "agiles" et connectées, voire aux jeunes entrepreneurs.

Cette initiative permet en effet à la banque de développer un modèle hybride présenté comme « phygital ». Ce centre d’affaires accueillera les entrepreneurs et PME (dont le CA est inférieur à 2 millions d’euros) autour d’un centre d’accueil et des espaces permettant de rencontrer une quarantaine de chargés d’affaires spécialisés.

L'agence déploie par ailleurs un ensemble d'outils digitaux : visioconférence avec des chargés d’affaires, agenda partagé avec le conseiller, e-relevés et signature électronique. HSBC vise un objectif de 2 000 entrées en relation. Les formules tarifaires pour ces nouveaux clients sont établies entre 30 et 60 euros.

Analyse : Mettre les agences à la page

Enfermée dans son modèle haut de gamme et un certain formalisme, l’enseigne bancaire HSBC a pris du retard sur le thème de la digitalisation de ses services. Elle peine par ailleurs à définir une stratégie tournée spécifiquement vers les acteurs innovants de l’économie.

L’ouverture de son agence « phygitale » parisienne démontre pourtant, aujourd’hui, un tournant stratégique fort pour la banque. HSBC s’engage ainsi dans la voie de la conciliation entre positionnement haut de gamme et modernité, grâce au digital.

Cette démarche devrait par ailleurs l’aider à séduire les jeunes entreprises, cible de plus en plus courtisée par les banques. L’agence a d’ailleurs un rôle clé dans ce positionnement, à l’image des nombreuses initiatives prises par Société Générale, Idea Bank ou encore Barclay’s auparavant. 

Vidéo : https://youtu.be/mhC_smoDD_o

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus