Kount propose un nouvel outil d’IA pour détecter la fraude

LES FAITS

  • Kount, la plate-forme de protection contre la fraude en ligne, a annoncé le lancement d’une solution nouvelle génération basée sur l’intelligence artificielle.
  • Objectif : modifier la façon dont la prévention de la fraude, liée aux paiements, est mise en œuvre.      
  • L’idée est de créer la simulation la plus proche du processus de décision d’un analyste de la fraude expérimenté, mais d’une manière plus rapide, plus précise et plus évolutive. Pour ce faire, l’IA de Kount utilise à la fois l’apprentissage automatique supervisé et non supervisé mais aussi des calculs supplémentaires pour obtenir des capacités de raisonnement quasi-humaines.  
  • Comment ça marche ?

          --> Dans un premier temps, l’IA de Kount analyse l’historique des transactions (des milliards de transactions sur 12 ans).

          --> Elle s’appuie sur l’apprentissage automatique supervisé qui nécessite un ensemble conséquent de données d’entraînement sur le réseau universel de Kount, afin d’affiner le modèle de détection d’anomalies.

          --> Elle utilise par la suite l’apprentissage automatique non supervisé en s’appuyant sur des algorithmes et des modèles avancés pour détecter les anomalies avec plus de précision.

          --> Elle permet à l’analyste de définir des seuils et des politiques en fonction d’un nouveau score baptisé Omniscore.

          --> Le taux de réponse est de 250 millisecondes.

 KOUNT EN CHIFFRES

  • 6 500 clients  
  • 180  pays
  • Plus de 125 Mds‎ $  traités annuellement

ENJEUX

  • L’IA au service de la lutte contre la fraude. L’un des principaux enjeux dans la gestion des fraudes au paiement consiste à distinguer les transactions valides effectuées par les titulaires de comptes des tentatives frauduleuses, et ce, sans ralentir le processus. La nouvelle génération d’IA dans le domaine de la prévention des fraudes dans les paiements va bien au-delà de l’apprentissage automatique (supervisé ou non)  pour répondre à cette problématique.
  • Un atout stratégique. Pionnier dans l’apprentissage automatique adapté à la détection de fraude transactionnelle, Kount dit vouloir renforcer son positionnement sur ce marché. C’est la raison pour laquelle il a conçu un outil qui se comporte vraiment comme un analyste dans l’évaluation des risques. De plus, la nouvelle solution est annoncée comme étant deux fois plus efficace que la solution existante.

MISE EN PERPSPECTIVE

  • La FinTech américaine a noué de nombreux partenariats avec des spécialistes du paiement à l’image de Mastercard qui s’était rapproché de Kount pour proposer à ses clients des outils de protection paramétrables, personnalisés et plus proches de leurs besoins métiers.
  • A l’image de Kount de nombreux groupes s’appuient sur l’IA pour réduire les risques et les pertes financières potentielles. Il y a quelques jours seulement, Visa affirmait qu’elle avait permis aux institutions financières d’éviter des pertes liées à la fraude estimées à 25 milliards de dollars par an, grâce à sa technologie Visa Advanced Authorization, basée sur l’intelligence artificielle.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus