JPMorgan pousse les FinTech à cesser le web-scraping

JPMorgan pousse les FinTech à cesser le web-scraping

LES FAITS

  • La sixième banque mondiale en termes d’actifs totaux vient de fixer une date limite après laquelle les FinTech ne pourront plus pratiquer le web-scraping sur les données de ses clients.

Vous êtes client ? Connectez-vous

Sinon, pour connaître les modalités de nos abonnements.

Actualitées liées

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus