Investisseur Privé : nouvelle FinTech de gestion privée

Les fondateurs de Quantalys, société de données et d’analyse financière, ont investi pour le lancement de la nouvelle plateforme en ligne de conseil et de distribution, Investisseur Privé. L’objectif est de réunir en un seul et unique site l’ensemble des services relatifs à la gestion financière et patrimoniale de ses clients.

Créé en 2007, Quantalys est un acteur indépendant, spécialisé dans l’analyse des fonds et dans la construction et l’optimisation des portefeuilles. Son rôle est d’assister et de conseiller les clients, tandis qu’Investisseur Privé se charge de mettre en avant les services de ce dernier. La plateforme se veut plutôt haut de gamme.

Investisseur Privé lance une offre freemium, basée sur la gratuité de la majorité de ses services : agrégation de tous ses comptes (courant, crédit, épargne, bourse, etc.) avec Budget Insight afin d’apporter une vision globale de son patrimoine ; définition de son profil d’investisseur ; utilisation de simulateurs (retraite, fiscalité, succession) ; accès à un réseau de conseillers partenaires (notaires, avocats, conseillers en gestion de patrimoine). Du côté des fonctionnalités payantes (moyennant un abonnement de 17 euros par mois), le client accède à un robo-advisor pour personnaliser ses placements (grâce aux données fournies par Quantalys), à la comparaison avec d’autres profils et à des alertes personnalisées pour surveiller ses portefeuilles.   

Par ailleurs, Investisseur Privé ne détient pas les dépôts effectués par les clients qui sont, eux, conservés par ses partenaires : notamment Generali pour l’assurance-vie et Bourse Direct pour les PEA et comptes-titres. La FinTech entend ainsi profiter de la notoriété de ses partenaires pour se développer auprès de tous, au fil des inscriptions

Notre analyse - L’offre des jeunes pousses de l’épargne s’enrichit

De prime abord, Investisseur Privé tend à se positionner en tant que banque privée, bien que son objectif soit de répondre aux besoins de tous les investisseurs, qu’importe leur profil (novice ou risqué). Ceci étant favorisé par le modèle « freemium » qui lui permet de se démarquer de ses concurrents. La start-up se rémunère sur les services additionnels payants ; chaque mandat est tarifé à hauteur de 0,4 % de l’encours du contrat par an.

En outre, la FinTech livre un positionnement proche des start-up du secteur de l’épargne comme Grisbee, MieuxPlacer, LaFinbox ou Marie Quantier. Celles-ci contribuent largement au développement et à la démocratisation de l’investissement. Elles se veulent simples d’utilisation (seule une création de compte suffit) tout en apportant un réel accompagnement à leurs utilisateurs. L’objectif d’Investisseur Privé est ainsi de faciliter la gestion de leurs finances au quotidien et ce, au sein d’une seule et même plateforme. Elle se démarque cependant par la largeur de son offre (tant par le contenu que par le ciblage).

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus