Instant Payment : le virement instantané est opérationnel

Le lancement d’Instant Payment est désormais official, suite à la mise en œuvre des rulebooks publiés en novembre 2016 par l’EPC. Près de 600 PSP issus de huit pays sont déjà positionnés pour proposer leurs services conformes SEPA Instant Credit Transfer (SCT Inst). Pas d’acteurs français dans cette liste, même si le groupe BPCE, qui a investi assez tôt, se dit prêt à émettre une offre au printemps prochain.

L’EPC présente SCT Inst comme une réponse au lancement de plates-formes domestiques, susceptibles de faire de l’ombre au service en devenir de virement pan-européen en temps réel.

Particuliers comme entreprises peuvent désormais transférer jusqu’à 15 000 euros en 10 secondes, jours sur 7, vers un compte domicilié dans l’un des 34 pays de la zone SEPA. Des PSP allemands, autrichiens, espagnols, estoniens, italiens, lettons, lituaniens et néerlandais ont rendu leur offre publique. La France, la Belgique, la Finlande, Malte, le Portugal et la Suède devraient suivre.

Sept CSM, dont EBA Clearing, Equens Worldline, Iberpay, SIA et le français Stet supporteront ces virements dès ce mois de novembre. La plate-forme Target Instant Payment Settlement de la BCE se joindra au mouvement fin 2018.

Mise en perspective – Instant Payment : entre marche forcée et opportunité de marché

Plusieurs pays se sont déjà préparés à l’arrivée d’Instant Payment et des initiatives locales, à visée internationale, ont été relevées au fil des mois. Parmi les pionniers, Faster Payments au Royaume-Uni connait un grand succès et inspire bien au-delà de ses frontières (même outre-Atlantique). En Italie, SIA a aussi fait état de résultats très probants pour sa solution Jiffy. Dans le nord de l’Europe, des initiatives interbancaires ont aussi été annoncées. Le processeur Nets figure parmi les leaders en la matière (partenaire de Vipps en Norvège par exemple). Très récemment Klarna et Nets ont même diffusé les virements en point de vente. SWIFT de son côté prépare une messagerie dédiée aux paiements instantanés en Europe, Instant payment gateway pour novembre 2018. En France, beaucoup reste à faire. Une offre interbancaire de virement P2P est en cours de développement et devrait voir le jour en 2019. Pour l’heure, seule BPCE se dit prête à proposer des services de paiement en temps réel dès le printemps 2018.

L’EPC vise ainsi à fédérer et harmoniser les initiatives locales, pour se renforcer face aux efforts de Visa et Mastercard (entre autres). En effet, les réseaux cherchent eux aussi à développer des services de paiement en temps réel.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus