Innovations de la semaine : Nouvelles avancées de l'IA / Un wallet pour Allianz / Carte de crédit pour Tandem

Innovations de la semaine : Nouvelles avancées de l'IA / Un wallet pour Allianz / Carte de crédit pour Tandem

Chaque jour, ADN'ews analyse les dernières innovations du secteur bancaire et de l'assurance. Voici un coup de projecteur sur les annonces qu'il ne fallait pas manquer cette semaine et qui dessinent les grandes tendances du secteur.

Nouvelles avancées de l'IA

  • Le Crédit Mutuel-CIC généralisait l’usage de l’intelligence Artificielle Watson d’IBM en avril 2017. Moins d’un an après, la banque se félicite des retombées de ce projet technologique, considéré à la fois comme rentable et facteur de satisfaction client.
  • NatWest : nouvelle étape en faveur de l’humanisation des chatbots, la filiale de RBS présente son prototype baptisé Cora. Cet outil, dédié à l’accompagnement des clients dans l’assistance en ligne de la banque, prend un visage humain. Il prouve que la promesse d’associer l’automatisation et l’humanisation de la relation dans la banque est toujours d’actualité.

Le prototype Cora va bien plus loin que ses consoeurs. En tant qu’intelligence artificielle, elle apprend de ses erreurs et améliore la pertinence de ses réponses au fil du temps. Surtout, le partenariat avec Soul Machines vise à la doter de réactions les plus proches possibles d’un humain, la start-up étant reconnue pour sa capacité à reproduire les réactions et la gestuelle humaine sur des avatars. NatWest teste donc une technologie permettant rien de moins que créer un "humain digital" au service de sa relation client.

Cependant, au-delà des initiatives tape-à-l’œil et médiatisées comme l’implémentation des robots, l’IA prend aussi sa place dans les back-offices des banques ; loin de remplacer l’homme, elle semble bien remplir sa fonction de relais du conseiller clientèle, en lui apportant les informations pertinentes à un moment donné pour une réponse plus personnalisée aux clients. En dépit des craintes sociales, Watson démontre sa pertinence et illustre l’avenir toujours plus concret de l'IA dans la banque.

Allianz Prime : le wallet vu par un assureur

  • Allianz Prime : une première dans le secteur de l’assurance, Allianz s’est associé à Visa pour créer une application de paiement mobile et de fidélisation dédiée à ses assurés. Baptisée « Allianz Prime », cette nouvelle offre redistribue les cartes du marché des wallets et remet en perspective les ambitions des nouveaux entrants sur ce marché déjà très encombré.

Visa confirme ici ses ambitions grandissantes quant à son rôle de catalyseur d’innovation en matière de paiement. Pour Allianz, en revanche, l’initiative reste plus surprenante. Stratégiquement, ce lancement pourrait représenter un moyen de déployer des services autour de l’assurance afin de valoriser l’offre qui fait son cœur de métier. Il s’agit aussi d’un levier de connaissance des clients, suivis au fil de l’usage de leur smartphone.

Allianz Prime confirme l’avenir doré des wallets. Toutes les enseignes et marques s’y lancent, y compris les assureurs. Reste à savoir quelle sera la réaction des clients face à cette multiplication des wallets, si elle entrainera un mouvement de concentration, et quels acteurs en sortiront gagnants.

Tandem lance une carte avec cash-back

  • Tandem : quelques mois seulement après l’acquisition de la filiale bancaire des magasins Harrods (et de sa licence), la néo-banque britannique 100 % mobile lance son premier produit. Il s’agit d’une carte de crédit avec cash-back et sans frais à l’étranger, concoctée avec Mastercard.

Au Royaume-Uni l’écosystème des néo-banques est foisonnant. A l’image de Tandem Bank, de nombreux acteurs britanniques, la plupart dotés d’une licence bancaire, se sont déjà positionnés sur le marché. Contrairement à ses consœurs, Tandem Bank a opté pour l’acquisition afin d’obtenir sa licence. Et son premier choix de produit s’est tourné vers la carte de crédit, à savoir un produit historique des enseignes de la distribution, qu'elle modernise : d’abord en associant l’absence de frais à l’étranger et le cash-back, ce qui est rarement proposé avec une carte de crédit. En outre, l’application de PFM (reposant sur l’IA de Personetics) permet de positionner la carte comme un outil de gestion responsable du crédit.

Grâce à la licence bancaire d’Harrods Bank la jeune pousse va bientôt proposer un compte de dépôt et un compte épargne à terme. Ce choix pourrait cependant compliquer la tâche de la néo-banque, dans la mesure où les clients existants d’Harrods Bank, qui proposait une large gamme de services financiers, vont devoir être rapatriés et l’offre rationnalisée. En France, l’exemple le plus proche est celui d’Orange Bank, construite sur le rachat de Groupama Banque.

Actualitées liées

  • Crédit
  • Innovation
  • 02.08.2018

CashE fournit des crédits sur des critères sociaux

La plateforme indienne de prêt en ligne CashE a annoncé le lancement du premier système de notation de crédit alternatif du pays, le « Social Loan Quotient » (SLQ), lequel se base sur le comportement social. Celui-ci s’adresse notamment aux Millennia...
  • Innovation
  • Technologie
  • 27.02.2018

Retour sur l’IA humanoïde de NatWest

Nouvelle étape en faveur de l’humanisation des chatbots, NatWest présente son prototype baptisé Cora. Cet outil, dédié à l’accompagnement des clients dans l’assistance en ligne de la banque, prend un visage humain. Il prouve que la promesse d’associe...
  • Innovation
  • Paiement
  • 28.02.2018

Allianz Prime : le wallet vu par un assureur

Une première dans le secteur de l’assurance, Allianz s’est associé à Visa pour créer une application de paiement mobile et de fidélisation dédiée à ses assurés. Baptisée « Allianz Prime », cette nouvelle offre redistribue les cartes du marché des wal...
  • Crédit
  • Innovation
  • 29.12.2017

L’IA d’Upstart convainc BankMobile

Grâce à ses algorithmes, Upstart prédit la solvabilité des étudiants en analysant leur parcours, et propose aux investisseurs de financer leurs études. Forte de son succès et par le biais du Machine Learning, la plate-forme a réussi à automatiser le...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus