Innovations de la semaine : La question des agences face au monde numérique

Chaque jour, ADN'ews analyse les dernières innovations du secteur bancaire et de l'assurance. Une fois par semaine, coup de projecteur sur les annonces qu'il ne fallait pas manquer et qui dessinent les grandes tendances du secteur.

L'impact toujours plus grande du numérique sur les réseaux

  • BPCE : Alors que la période est propice à l’annonce des résultats d’activité des grands groupes, BPCE fait pour sa part le choix de présenter sa politique d’avenir. La banque défend ainsi la continuité d’une stratégie tournée vers la transformation numérique, y compris pour sa banque de proximité.
  • BoA : En février 2016, une boutique Softbank entièrement gérée par des robots ouvrait ses portes. Un an après, c’est au tour d’une agence bancaire d’être complètement automatisée. Bank of America vient en effet de révéler son dernier concept d’agences déshumanisées.

L’un des enjeux de la transformation numérique des banques concernait l’intégration de supports technologiques et connectés en agence. Les tablettes et autres GAB nouvelle-génération ont ainsi pris place auprès des conseillers en tant que support de la relation client. Les efforts des banques semblaient en partie accomplis avec la démocratisation des ces outils dans les agences. L’exemple de Bank of America dessine néanmoins de nouvelles ambitions pour renouveler à nouveau son réseau, tout comme la nouvelle stratégie de BPCE en présente les difficultés.

 

Crédit Mutuel Arkéa défend la flexibilité dans l’assurance via Fluo

  • Fluo : L’assurance se fait de plus en plus flexible, simple, rapide et transparente. La société française Fluo, créée en 2003, compte parmi les acteurs de cette révolution qui gagne aujourd’hui un nouveau soutien de poids : le Crédit Mutuel Arkéa.

Le rapprochement du Crédit Mutuel Arkéa avec Fluo représente un nouvel engagement pour le groupe bancaire en matière d’amélioration du parcours client sur le thème de l’assurance. La banque envisage aussi de communiquer sur les services de Fluo auprès de ses clients.

 

Quand une chatbot assure les transactions en P2P

  • Kevin : L’économie collaborative explose avec pour conséquence une augmentation des échanges entre particuliers. Pour les couvrir, différentes offres d’assurance ont été lancées ces derniers temps. Kevin parvient pourtant à se démarquer de cette tendance en intégrant une autre innovation : un chatbot.

Après la relation pure, Kevin démontre que les chatbots peuvent aussi s’adapter à l’assurance et, plus généralement, servir d’outils de fluidification des parcours clients. Le modèle semble particulièrement pertinent puisqu’il inspirait déjà Stratumn en juillet 2016.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus