ING : un prêt professionnel souscrit en 10 minutes

ING : un prêt professionnel souscrit en 10 minutes

ING fait un pas de plus vers les professionnels en annonçant officiellement le lancement de sa solution de financement « Prêt Pro Direct », en test depuis le mois de mars. Conçue sur la base du partenariat, cette offre veut allier le meilleur de la banque et de la FinTech. Une stratégie à l’image des accords déjà passés par ING à l’international, notamment avec Kabbage.

« Prêt Pro Direct » est accessible entièrement en ligne et s’adresse aux TPE et PME. Les entreprises intéressées sont invitées à créer un espace personnel en remplissant un formulaire et à communiquer leur numéro Siren, des documents d’identité et des informations sur leur compte en banque.

Une fois leur demande déposée, elle est analysée immédiatement par la banque. ING s’engage à donner une réponse en 10 minutes et à débloquer les fonds en 48 heures en cas d’acceptation pour un crédit d’un montant maximum de 100 000 euros. La durée de remboursement est en moyenne d’un an.

Pour développer cette offre, ING s’est associée avec des acteurs de la Fintech, dont Kabbage, pour la méthode de scoring et Budget Insight, pour l’accès au compte bancaire de l’entreprise et l’analyse de ses transactions. La banque concrétise ainsi un rapprochement initié en 2015.

Notre analyse : Un parcours modelé par des expertises croisées

7 dirigeants sur 10 considèrent l’accès au financement comme un frein à la croissance de leur activité. Et en parallèle, 69 % des personnes interrogées soulignent le caractère chronophage des procédures de souscription d’un crédit. Ces chiffres ont été recueillis lors d’une étude réalisée par ING en septembre dernier. 77 % des sondés précisaient par ailleurs être prêts à souscrire un crédit auprès d’une banque en ligne, confortant les ambitions d’ING.

L’exemple d’ING reste rare sur le marché des prêts aux professionnels, même si plusieurs acteurs cherchent à dématérialiser et raccourcir le processus. C’est le cas par exemple de Scopfi, avec son guichet unique, permettant à une entreprise en recherche de financement de créer un profil pour faciliter cet accès. Une offre assez similaire à celle d’ING est aussi proposée aux Pays-Bas par ABN Amro, qui elle a fait le choix de construire l’offre en interne, via sa FinTech « maison », baptisée New10.

La particularité de l’offre d’ING repose sur ce double partenariat avec des FinTech, l’une lui permettant d’accéder immédiatement aux données bancaires de l’entreprise pour analyser ses comptes et l’autre mettant à son service un moteur de scoring innovant. Dans les deux cas, la banque n’a pas eu besoin de développer ces compétences technologiques en interne, pour bénéficier du parcours client simplifié qui en résulte.

Actualitées liées

  • Crédit
  • Innovation
  • 13.11.2017

Quickbooks Capital se lance dans le crédit aux PME

Le fournisseur de logiciels et services pour la gestion des petites entreprises Intuit vient de dévoiler son premier produit de prêt, accessible depuis son logiciel de comptabilité. S’appuyant sur la technologie d’intelligence artificielle et sur les...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus