ING investit dans l’agrégation de comptes BtoB

ING investit dans l’agrégation de comptes BtoB
ING investit dans l’agrégation de comptes BtoB

ING vient d’investir 7,5 millions d’euros dans la FinTech Cobase, spécialisée dans l’agrégation de comptes pour les grandes entreprises. La banque devient ainsi majoritaire dans le capital de la start-up. Par cet investissement, ING confirme son choix d’un positionnement ouvert en matière d’open-banking.

ING vient d’annoncer une prise de part majoritaire dans la start-up néerlandaise Cobase, via un investissement de 7,5 M€. Cette opération fait suite à une relation historique entre les deux acteurs. La FinTech est en effet sortie de l’accélérateur d’ING Wholesale Banking en 2016 ; elle a pu ainsi co-créer sa plate-forme en partenariat avec divers clients d’ING.

Sa solution cloud permet aux entreprises disposant de plusieurs comptes bancaires, dont certains à l’étranger, de les agréger pour disposer d’une vue centralisée via un seul espace en ligne.

Cet espace leur permet également de réaliser un certain nombre de transactions : initier des paiements, des opérations de cash-management ou des opérations relatives à leur trésorerie. Cobase utilisera les fonds reçus pour s’étendre au-delà de l’Europe, afin de capter de nouveaux clients. Elle développera également de nouvelles fonctionnalités, qui devraient être mise en service en 2019 : création d’un robo-assistant pour suivre et contrôler les transactions sur les comptes, développement d’un module de netting, ou encore de prévision des liquidités.

Notre analyse - ING, une banque ouverte sur l’Europe

Si ING devient de fait le propriétaire de Cobase, par le biais de sa filiale Financial Transaction Services, la start-up restera indépendante de la banque, libre de sa stratégie et de son management. Cette opération est assez représentative de la stratégie d’ING et de son mode de collaboration avec désormais plus de 150 FinTech dans le monde.

Avant même la mise en œuvre de la DSP2 en Europe, ING a en effet initié une stratégie active d’open-banking. Pour le moment, elle a essentiellement choisi le positionnement d’un agrégateur « ouvert », dans le sens où elle agrège ses propres services et ceux de ses concurrents. C’était déjà le cas de Yolt, l’agrégateur de comptes BtoC lancé au Royaume-Uni et qui a vocation à s’étendre en Europe. Et aussi celui de Cobase, avec cette fois un axe « grand compte », puisqu’il s’agit d’agréger des comptes et des services pour les moyennes et grandes entreprises. Une stratégie qui pourrait s’avérer payante si ces agrégateurs prennent de l’ampleur et permettent à ING de capter un grand nombre de données sur ses potentiels clients.

Actualitées liées

  • Innovation
  • Stratégie d'acteur
  • 15.02.2019

Open-banking : Yolt se lance en BtoB

LES FAITS Yolt, l’agrégateur de comptes d’ING, ajoute aujourd’hui une nouvelle corde à son arc. Après avoir développé ses API pour construire un agrégateur de comptes pour les particuliers, elle s’ouvre en effet aussi au marché du BtoB.
  • Crédit
  • Innovation
  • 30.03.2018

Le financement des TPE passe aussi par l’IA

Objet du tout récent rapport de Cédric Vilani, l’Intelligence Artificielle fait la Une de l’actualité en France, portée par les ambitions du gouvernement de faire du pays une référence mondiale. La start-up Ayomi table sur cette tendance en dédiant l...
  • Innovation
  • Paiement
  • 17.09.2018

Worldline organise un hackathon sur le futur du paiement

Surfant sur la tendance forte de la co-innovation, le spécialiste européen des paiements et services transactionnels annonce le lancement de son premier hackathon. A cette occasion, Worldline a invité les FinTech spécialisées dans les moyens de paiem...
  • Innovation
  • Stratégie d'acteur
  • 05.12.2017

Retour d’expérience : Yolt atteint les 100 000 clients

Après six mois d’existence, c’est le moment du bilan pour Yolt, l’agrégateur d’ING en bêta test sur le marché britannique. Le succès de ce modèle bancaire alternatif devrait encourager la banque à passer à l’étape supérieure, à savoir l’extension de...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus