ING authentifie les paiements par la biométrie vocale

ING authentifie les paiements par la biométrie vocale
ING authentifie les paiements par la biométrie vocale

La branche néerlandaise d’ING Bank présente une application mobile permettant à ses clients d’authentifier leurs paiements par reconnaissance vocale. Les utilisateurs conversent aussi avec un assistant virtuel, chargé de les guider tout en sécurisant leurs transactions.

La reconnaissance de l’empreinte vocale est, dans ce cas, considérée comme une alternative aux mots de passe dans des contextes transactionnels courants mais sensibles.

Plus de 100 000 clients d’ING aux Pays-Bas utilisent déjà Inge, l’avatar présent dans leur application de m-banking, créé par la société Nuance Communications. Elle permet d’effectuer diverses opérations comme la consultation de solde, par exemple.

Les premiers retours de la part de ces utilisateurs ont permis d’améliorer ce service et d’en étendre la portée aux paiements proprement dits. Il s’agit notamment d’initier des transferts d’argent. Les clients d’ING disposant d’un iPhone peuvent aussi avoir recours à Touch ID pour accéder à l’application.

Notre analyse : Plus d’applications pour la reconnaissance vocale

A l’instar de Nina, assistant virtuel également développé par Nuance Communications, Inge interagit avec les clients, les accompagnant dans leurs démarches et transactions. Plusieurs banques ont déjà opté pour cette technologie, comme USAA, Tangerine Bank, Tatra Bank et Santander, par exemple.

Pour l’essentiel, ces dispositifs sont utilisés pour simplifier les prises de contact avec les centres d’appel (voir par exemple l’initiative de Santander Mexico, Observatoire de mai 2014). La simplicité d’usage et l’amélioration de la qualité de service expliquent ce succès, notamment sur le segment haut de gamme.

Sur le marché français, La Banque Postale se prépare à généraliser Talk to Pay, un service de paiement biométrique qui repose aussi sur l’empreinte vocale des clients pour les identifier (Observatoire de juin 2015).

 

Actualitées liées

  • Lutte contre la fraude
  • Paiement
  • 27.01.2017

Atos convaincu par les bracelets Nymi

Atos a adopté les bracelets Nymi Band pour compléter sa gamme de services d’authentification destinée aux entreprises, Evidian Enterprise Single Sign-On. Nymi, qui permet une authentification biométrique reposant sur le rythme cardiaque du porteur, t...
  • Paiement
  • Stratégie d'acteur
  • 13.12.2017

100 000 clients pour Morning

Morning annonce avoir franchi le cap des 100 000 utilisateurs. Rachetée par Banque Edel (E.Leclerc) en février dernier, elle affiche son succès après avoir rentabilisé son modèle, et fait part de ses projets : agrégation de compte et instant payment...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus