HSBC ouvre des comptes courants aux sans-abri

HSBC ouvre des comptes courants aux sans-abri

LES FAITS

  • HSBC au Royaume Uni s’est engagé à soutenir les personnes les plus fragiles – et les sans-abri en particulier – en leur ouvrant des comptes courants.
  • La banque avait entamé une phase pilote pour son offre l’an dernier à Liverpool. Désormais, le service dédié aux sans-abri sera ouvert dans 31 succursales de la banque réparties à travers le Royaume-Uni.
  • Pour atteindre sa cible, HSBC a déployé une vaste campagne d’affichage, notamment dans les différents quartiers de Londres.
  • Parcours clients : 
    • Les sans-abri souhaitant ouvrir un compte sont invités à se présenter auprès d’un partenaire de la banque sur cette opération : les associations Crisis ou Shelter par exemple.
    • Un travailleur social se charge alors d’accompagner le futur nouveau client de la banque dans une agence HSBC participante.
    • L’adresse de l’association sert d’adresse de référence permettant au sans-abri d’ouvrir son compte bancaire.
  • L’offre bancaire proposée dans le cadre de cette opération comprend une carte bancaire et un accès à ses comptes en ligne ou depuis un mobile.

 

ENJEUX

  • Etendre un partenariat RSE : HSBC déploie cette nouvelle offre dans le cadre de partenariat plus large avec des associations. La banque permet en effet aussi à ses clients de réaliser des dons à des associations directement depuis ses distributeurs automatiques.
  • Accompagner les non bancarisés : HSBC contourne, avec ses partenaires associatifs, le derrnier frein à l’inclusion finanicère prédominant dans les pays développés : celui de la problématique du logement.
  • HSBC s’adressera ainsi à 320 000 personnes vivant dans la rue au Royaume-Uni, selon l’association Shelter.

 

MISE EN PERSPECTIVE

  • 1,3 million d’adultes britanniques n’auraient pas de comptes bancaires selon la Financial Conduct Authority. Si les taux de bancarisation dans les pays développés dépassent les 90 %, il demeure toujours des populations très vulnérables n’entrant pas dans les conditions d’accès aux comptes.
  • HSBC démontre qu’avec l’aide d’associations caritatives, les dernières barrières peuvent encore être levées.
  • La banque Loyds propose elle aussi un service de compte « sans adresse fixe » depuis l’année dernière, en partenariat avec des associations locales dans la ville de Manchester. Du côté des néo-banques, Monzo apporte aussi une réponse dans le cadre de son initiative « Pas d’obstacles bancaires ».
  • En France, Nickel qui a toujours clamé son soutien aux clients les plus fragiles. Aujourd’hui, à l’occasion de la Journée internationale des migrants, la néo-banque annonce accepter désormais l’ouverture de compte via un passeport international, s’ouvrant ainsi à plus de 150 nationalités.

Actualitées liées

  • Innovation
  • Stratégie d'acteur
  • FinTech
  • 02.12.2019

NatWest lance enfin sa réplique aux néo-banques

LES FAITS La filiale de Royal Bank of Scotland vient d’officialiser le lancement de Bó, son offre mobile dédiée aux particuliers, digitale et sans frais. Un lancement qui peut sembler tardif, mais qui s’explique par les hésitations stratégiques...
  • Innovation
  • Banque au quotidien
  • 10.04.2018

SoFi : maintenant un compte courant

Brique après brique, la FinTech américaine Sofi construit son offre financière. A la base spécialiste du crédit (refinancement de prêts étudiants), elle s’est engagée ensuite à bouleverser la gestion de patrimoine avant de se lancer aujourd’hui dans...
  • Innovation
  • Epargne
  • 03.02.2020

LCL lance des placements écoresponsables

LES FAITS La banque française, filiale de Crédit Agricole, vient de présenter sa dernière initiative visant à démontrer que les investissements financiers et la protection de l’environnement ne sont pas forcément antinomiques.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus