GoMore propose LLD et LOA aux particuliers

Après une phase de test de trois mois, la start-up danoise de covoiturage GoMore complète ses services avec des offres de location longue durée (LLD) et de location avec option d’achat (LOA). Proposées en partenariat avec le groupe BNP Paribas, celles-ci s’adressent aux membres français de la plateforme.

Créée en 2005 mais présente en France depuis 2016, GoMore propose des services de covoiturage, d’auto-partage et de location de véhicules entre particuliers. Récemment, l’acteur a annoncé diversifier son offre en proposant, respectivement avec BNP PF et Arval, des contrats de LOA et de LLD. Cela fait suite à la réussite d’une phase de test entreprise depuis quelques mois afin de mesurer le besoin des clients quant à ce type de solutions.

L’acteur propose la solution de location « GoMore Eco » sur une durée de 25 à 60 mois. Les mensualités sont fixes et les prix (sans apport) négociés auprès des constructeurs (réduction à hauteur de 20 à 45 % suivant les modèles). Chaque conducteur peut donc choisir la durée de son leasing, le nombre de kilomètres inclus, la voiture et les options, et opter ou non pour l’option d’achat à l’issue de son contrat. L’assistance, l’entretien et la perte financière y sont, en outre, inclus.

Par ailleurs, les utilisateurs auront aussi la possibilité de sous-louer leurs voitures directement sur la plateforme et ainsi récupérer une partie de leurs frais de location. Cette initiative se présente comme une solution permettant des gains d’économies tout en bénéficiant de modèles récents. 

Notre analyse - Une concurrence qui s’intensifie sur le secteur du « Drive & Share »

Dans le cadre de cette collaboration, GoMore agit en tant qu’apporteur d’affaires : en effet, la plateforme aura pour rôle de collecter l’ensemble des informations relatives aux futurs contrats entrants et de les transmettre à BNP Paribas Personal Finance et Arval qui procéderont aux différentes validations. La start-up  touchera, de son côté, une commission. De plus, ce projet permettra à GoMore de développer la sous-location en CtoC. Autant d’arguments qui devraient attirer davantage d’utilisateurs vers les formules locatives. 

Durant la phase pilote, les résultats ont montré que 40 % des clients résident en Ile-de-France et qu’ils sont âgés en moyenne de 30 à 45 ans, avec pour modèles de prédilection les citadines, les berlines et les SUV. GoMore poursuit donc sa croissance dynamique sur le marché français porteur de la location. La start-up vient ainsi concurrencer petit à petit des géants du secteur du covoiturage à l’image de BlaBlacar – qui a déjà entrepris une démarche similaire auprès de ses utilisateurs. Aussi, elle tend à s’émanciper progressivement de ses partenaires tels qu’Europcar, sur la location de moyenne durée, acteur incontournable de la mobilité.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus