Etude : Les attentes des Français en matière d’assurance

LES FAITS

  • Le cabinet Mazars et l’institut de sondage OpinionWay viennent de présenter les résultats de leur étude sur « les Français et l’assurance de demain ».
  • Parmi les grands thèmes abordés : 
    • L’assurance à la demande
    • Les chatbots
    • La protection des données
    • Les services numériques
  • Parmi les grandes leçons tirées de cette étude :
    • Réhabiliter l’humain : Les résultats de cette étude font la part belle à l’humain, en dépit de la transformation numérique des services. La complémentarité reste de mise.
    • Démontrer la pertinence des Chatbots : Paradoxalement, les chatbot satisfont une grande majorité d’utilisateurs.
    • Rassurer les acteurs historiques : Les AssurTech se multiplient mais, pour l’instant, les assureurs historiques restent plébiscités par la très grande majorité des assurés.
    • Valoriser l’assurance "on demand": Outre la relation, ce sont les offres personnalisées et bien adaptées à des besoins précis qui sortent grandes gagnantes de cette étude.
    • Le rapport des Français avec l’IA reste ambivalent.
  • L’étude s’appuie sur un sondage mené en janvier dernier auprès de 1 042 personnes.

 

CHIFFRES CLES

  • 73% des 25-34 ans se déclarent prêts à souscrire à une assurance à la demande
  • 57 % des Français ne sont pas prêts à se passer d’un conseiller humain pour souscrire un nouveau contrat
  • 83 % des Français estiment l’assureur comme leur principal interlocuteur
  • 65% des Français sont prêts à faire appel à un assureur pour une durée limitée ou des usages ponctuels
  • 80 % des utilisateurs de chatbots les jugent satisfaisants
  • 66 % des Français estiment que l’IA représente un danger pour leurs libertés
  • 61% de Français seraient néanmoins d’accord pour transmettre à leur assureur des données personnelles en faveur de la protection de leur habitation

 

ENJEUX

  • Faire le point : L’étude de Mazars et OpinionWay définit les nouvelles attentes des Français en matière d’assurance, alors que le secteur connait actuellement une profonde transformation.

 

MISE EN PERSPECTIVE

  • Les chatbot et autres services automatisés de souscription et de gestion des sinistres sont en plein développement. Les offres numériques ne sont plus seulement portées par les acteurs innovants mais aussi par les groupes historiques. Cette course à l’innovation a pour principal objectif de répondre de manière pro-active aux attentes des plus jeunes, plus enclin à accepter cette implication des nouvelles technologies.
  • Mais si de nombreux efforts sont aujourd’hui faits pour moderniser le secteur de l’assurance, il reste indispensable de rassurer les assurés qui privilégient pour l’instant les offres traditionnelles.
  • Une ouverture est néanmoins possible : celle de la personnalisation. L’attente en matière d’assurance à la demande est si forte qu’elle pousse les Français à une plus grande ouverture d’esprit concernant les nouveaux services. Leurs offres actuelles ne parviennent en effet pas à couvrir leurs besoins de couvertures ponctuelles.  

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus