En bref : l'actu paiement du mois d'octobre

En bref : l'actu paiement du mois d'octobre

Stratégie d’acteurs

  • EUROPE – Revolut fait une demande de licence bancaire au Luxembourg => Titulaire d’un statut d’EME au Royaume-Uni, la start-up utilise pour l’instant un passeport européen pour diffuser ses offres sur les marchés de l’UE. Mais face aux incertitudes du Brexit quant aux évolutions réglementaires et statutaires qui en découleront, la FinTech britannique souhaite trouver une alternative. En parallèle, elle tente aussi d’obtenir une licence bancaire en Lituanie.
  • FRANCE – Izicap lève 6 millions d'euros auprès de Seventure Partners et d'Entrepreneur Venture. Cet investissement lui servira à déployer sa plate-forme d’exploitation de données en Europe.
  • FRANCE / BELGIQUE – Le GIE CB et Bancontact autorisent Ingenico à déployer une solution certifiée nexo. Les commerces clients d’Ingenico pourront donc choisir d’accepter des paiements par cartes co-badgées CB (en France) et Bancontact (en Belgique), plutôt que les réseaux internationaux Visa et Mastercard. Il s’agit pour l’heure du seul fournisseur à disposer de la certification nexo IS v3.2.
  • FRANCE – Morning (ex-Payname rachetée par Banque Edel) ajoute une assurance moyens de paiement à sa gamme. Facturée 2 euros par mois, son offre Zen sans engagement est proposée aux clients Morning Pay. Elle couvre la perte, le vol et l’utilisation frauduleuse de leurs moyens de paiement et documents officiels. Deux couvertures sont proposées : Solo et Family.
  • FRANCE – Natixis a confirmé envisager le rachat d’Ingenico pour un montant qui pourrait dépasser les 4 milliards d’euros : des discussions seraient en cours pour un « rapprochement industriel » qui ne concernerait que les activités de paiement de Natixis. Edenred serait aussi intéressé sur les rangs. Ces perspectives d’un rachat illustrent à nouveau le phénomène de concentration à l’œuvre sur les marchés européens de la monétique. Après le rachat de Dalenys et l’échec de celui de SIX, Natixis est à la recherche de cibles potentielles.
  • FRANCE – La start-up américaine Marqeta arrive en Europe en partenariat avec Visa. Cette FinTech, soutenue par Goldman Sachs, permet à ses clients (dont des banques en ligne) d’émettre des cartes de paiement. Marqeta compte des groupes et services tels que Square, Affirm et Alipay parmi ses clients.
  • EUROPE – Edenred consolide son positionnement sur le marché européen du péage, via sa filiale UTA. Cette dernière a fait l'acquisition du portefeuille client de Road Account auprès d'AirPlus (filiale du groupe Lufthansa). Road Account fournit des solutions de paiement BtoB pour péage.
  • INTERNATIONAL – SWIFT teste son infrastructure de messagerie sur Microsoft Azure, en vue d’une éventuelle implémentation pour des paiements Cloud. Le service de trésorerie de Microsoft fait office de premier testeur.

Réglementation

  • INDE – Visa, Mastercard et AmEx se trouvent dans l’illégalité vis-à-vis de la réglementation indienne sur la souveraineté des données, en vigueur depuis le 15 octobre. Les fournisseurs disposaient de six mois pour se conformer à cette réglementation votée en avril dernier. Cette situation pourrait donner lieu à des sanctions.

Encaissement & TPE

  • ROYAUME-UNI – SumUp présente un lecteur de cartes baptisé « SumUp 3G Reader ». À la différence de la plupart des mPOS, cet outil ne nécessite pas d’être associé à un mobile pour fonctionner. Il permet l’acceptation des transactions par carte (débit et crédit), Apple Pay et Google Pay. Une commission de 1,69 % s’applique. D’abord proposé au Royaume-Uni, ce dispositif doit gagner d’autres marchés européens prochainement.
  • FRANCE – La Fédération du Commerce Coopératif et Associé (FCA) souhaite attribuer des identités visuelles aux commerçants proposant des services de cash-back. L’ordonnance ratifiée en juillet dernier par le Parlement français permet en effet de retirer des espèces en point de vente contre paiement par carte. La FCA propose de développer un logo officiel « cash-back » et d’afficher en caisse les conditions d’utilisation et coûts associés.

Transferts d’argent

  • INTERNATIONAL – Santander se joint à SWIFT gpi afin de permettre à ses clients d’effectuer des paiements cross-border et de disposer d’un service de suivi en temps réel. Cette fonctionnalité a été mise en œuvre en Espagne, au Royaume-Uni, en Argentine et en Pologne ; elle sera prochainement étendue à d’autres marchés. SWIFT gpi a déjà recueilli les faveurs de 270 établissements, traitant plus de 100 milliards de dollars par jour via plus de 600 corridors.

Virement & Instant Payment

  • HONG KONG – Une plate-forme de paiement en quasi-temps réel, Faster Payment System (FPS), voit le jour à Hong Kong. Présenté en septembre dernier par la Hong Kong Monetary Authority (HKMA), ce service s’appuie sur le numéro de mobile ou l’adresse e-mail des destinataires des fonds. Les clients intéressés peuvent s’enregistrer depuis leur application bancaire. Cette initiative compte déjà 21 banques partenaires dont Bank of China, DBS, HSBC et OCBC, ainsi que des prestataires tels qu’Alipay et Octopus.
  • EUROPE – Le temps réel continue de s’imposer partout en Europe. Dernier mouvement en date, le spécialiste suédois du virement instantané Trustly s’est allié à la place de marché de P2P Lending Mintos. Cet accord permettra à près de 100 000 investisseurs sur la plate-forme lettonne de transférer instantanément des fonds provenant de 29 pays européens. Pendant la phase de test effectuée préalablement, 80 % des nouveaux investisseurs inscrits sur la plate-forme ont choisi de transférer leurs fonds via Trustly.
  • INTERNATIONAL – SWIFT ajoute gpi Observer Analytics à son offre Business Intelligence. Cet outil permet à ses banques membres de disposer d’une vue d’ensemble de leurs flux de messagerie transfrontaliers afin de les optimiser. Elles pourront aussi détecter d’éventuelles anomalies dans ces paiements.
  • EUROPE – Ingenico s’allie au spécialiste des virements instantanés Trustly afin de permettre aux clients de régler leurs achats par virement bancaire auprès de ses commerces partenaires.

Blockchain & monnaies virtuelles

  • INTERNATIONAL – La plate-forme Blockchain We.trade (ex-Digital Trade Chain) annonce avoir convaincu CaixaBank, Erste Group et UBS : elle compte désormais 12 banques actionnaires utilisatrices. Lancé en 2017, ce consortium a pour but de simplifier les échanges commerciaux transfrontaliers pour les PME. Sa liste de banques actionnaires comptait déjà KBC, Natixis, Société Générale, Deutsche Bank, HSBC, Rabobank, UniCredit, Nordea et Santander.
  • ÉTATS-UNIS – xRapid de Ripple est désormais disponible commercialement en partenariat avec trois établissements financiers, les fournisseurs de services de paiement Mercury FX et Cuallix, ainsi que Catalyst Corporate Federal Credit Union.

Lutte contre la fraude & sécurité

  • INTERNATIONAL – RSA fait état de certaines menaces susceptibles d’affecter les entreprises dans son récent RSA Fraud Report, soulignant notamment le rôle des mobiles comme vecteurs d’attaques. Les transactions mobiles seraient désormais à l’origine de 71 % des cas de fraude (contre 65 % au premier trimestre 2018). Ce rapport liste aussi les attaques les plus fréquentes, en tête, le phishing (41 %), dont 28 % via des applications frauduleuses.
  • EUROPE – Une polémique affecte en ce moment la FinTech allemande N26. Selon la Bafin, la procédure d'authentification qu’elle a retenue (photo d'une pièce d'identité) n'est pas conforme aux exigences anti-blanchiment. Les procédures d’ouverture de compte étant différentes selon les marchés, N26 pourrait avoir à revoir son mode d’authentification dans certains pays (dont le Royaume-Uni et le Portugal).
  • ROYAUME-UNI – Tesco Bank s’est vu imposer une amende de 16,4 millions de livres par la FCA. En cause : des lacunes en termes de protection des données de ses clients, dans le cadre de l’attaque qu’elle a subi en novembre 2016. Près de 40 000 comptes avaient été affectés et 20 000 de ses clients avaient subi des pertes financières : 2,26 millions de livres avaient été dérobés en 48 heures.

Cartes de paiement

  • FRANCE – Le GIE CB présente deux nouveaux services inspirés de l’évolution des parcours clients. Une carte sans contact avec capteur d’empreinte, d’une part, pour authentifier le porteur. Elle a été développée avec Idemia et Gemalto et doit être testée prochainement en vue d’un lancement début 2019. Un chatbot Messenger « solidaire », d’autre part, conçu en partenariat avec WeBotIt pour permettre à ses utilisateurs de faire des dons.
  • FRANCE – BforBank se prépare à proposer une carte Visa Classic en complément de ses services actuels (cartes Premier et Infinite). Filiale de Crédit Agricole orientée clientèles haut de gamme, BforBank pourrait donc commencer à diversifier ses cibles : les modalités tarifaires et seuils de revenus pour accéder à cette nouvelle carte restent à préciser.

E-commerce & e-paiement

  • FRANCE – Lors d’une interview, la présidente du groupe Leetchi, Céline Lazorthes, a divulgué quelques chiffres sur l’activité de Leetchi et de MangoPay. Le site de cagnotte a enregistré un volume d’affaires de 1,1 milliard d’euros en 2017 et devrait plus que doubler cette année, avec un volume d’affaires attendu à 2,2 milliards d’euros. Il compte 12 millions d’utilisateurs annuels dans 150 pays, même si l’essentiel du volume est réalisé en Allemagne, au Royaume-Uni, en France et en Espagne. Quant à MangoPay, le site compte 2 500 clients BtoB, répartis dans 22 pays.
  • EUROPE – Wirecard présente une nouvelle option, baptisée « Try Before You Buy ». Elle s’adresse aux marques du groupe PVH Europe (entre autres Calvin Klein et Tommy Hilfiger). Les acheteurs peuvent donc payer leurs achats 30 jours après avoir passé commande, une fois les produits essayés.
  • FRANCE – Edenred annonce un partenariat avec Uber Eats pour permettre à près de 600 000 porteurs de cartes Ticket Restaurant de commander, payer en titres restaurant et se faire livrer leurs repas. Ce service est disponible sans minimum de commande dans l’ensemble des villes dans lesquelles Uber Eats est déjà disponible.
  • INTERNATIONAL – Alibaba s’allie à Banking Circle pour le traitement de ses paiements en ligne transfrontaliers.
  • INTERNATIONAL – PayPal publie des chiffres recueillis dans le cadre d’une étude Ipsos (2018 Online Payment Experiences Study), portant sur les marchés américain, britannique, allemand, australien, italien, espagnol et brésilien :
    • 54 % des clients sont davantage disposés à effectuer des achats si PayPal compte parmi les options proposées.
    • 59 % des clients de PayPal ont déjà abandonné une transaction car PayPal n’était pas proposé comme moyen de paiement.
    • 44 % des clients font plus confiance à un commerce et sont plus susceptibles de finaliser leur transaction, s’ils savent dès le début du parcours que leur option de paiement préférée est acceptée.
  • INTERNATIONAL – Pinterest présente « shopping ». Cette fonctionnalité, ajoutée à son site et son application mobile, permet à ses utilisateurs d’obtenir des informations produit et des recommandations, puis d’effectuer des achats sur le site de l'e-commerçant partenaire. Cette option vise aussi à booster la fréquentation des sites d’e-commerce (+ 40 %).
  • EUROPE – PayU permettra à ses sites d’e-commerce partenaires en Europe d’accepter les règlements via Google Pay.
  • FRANCE – Instagram permet à ses utilisateurs de réserver une table au restaurant en partenariat avec LaFourchette (qui compte plus de 45 000 établissements partenaires). Un « bouton d'action » spécifique sera mis en place.

Objets connectés

  • FRANCE – Crédit Mutuel Arkéa teste actuellement un bracelet de paiement sans contact, qui pourrait être commercialisé en 2019. Il sera notamment dédié aux clients mineurs : les parents disposeront ainsi d’une alternative aux espèces et à la carte, ainsi que d’un moyen de suivre les transactions de leurs enfants. Ce bracelet pourrait aussi être proposé aux clients sous tutelle.

Services mobiles

  • SINGAPOUR – WeChat Pay annonce un partenariat avec le centre commercial Capitaland Malls afin de permettre aux touristes chinois de régler leurs achats en point de vente depuis leur mobile.
  • FRANCE – Apple Pay Cash (service de paiement entre amis via iMessage) devrait prochainement être mis à disposition des consommateurs français et allemands. Lancé en décembre 2017 aux États-Unis, Apple Pay Cash aurait commencé à être porté sur WatchOS 5 pour Apple Watch. Pour l’heure, aucune annonce officielle de la part d’Apple mais seulement des rumeurs.
  • ÉTATS-UNIS – Comme prévu depuis plusieurs mois, Apple permet aux étudiants de certaines universités américaines de stocker leur carte d’étudiant dans leur wallet Apple. La solution Apple Pay sera donc utilisable pour le paiement des différents services sur les campus. Cette option s’applique déjà à Duke University ainsi qu’aux universités d’Alabama et d’Oklahoma. Trois autres campus devraient arriver prochainement.
  • ROYAUME-UNI – Global Payments annonce un partenariat avec Alipay, afin de permettre aux touristes chinois de régler leurs achats auprès de commerces britanniques, en point de vente comme en ligne. Une annonce stratégique qui coïncide avec la Golden Week chinoise du jour de la fête nationale (du 1er au 7 octobre). Pour rappel, Alipay dispose aussi d’accords avec Barclaycard, premier établissement bancaire acquéreur britannique à lui avoir accordé son soutien et avec qui des tests ont été menés. En France, Alipay est en plein essor également. Cette année, pour la Semaine d’or, ce service de paiement aurait enregistré cinq fois plus de transactions qu’en 2017.
  • SINGAPOUR - THAÏLANDE – Singtel (Singapore Télécom) s’est allié avec la banque thaïlandaise Kasikornbank et l’opérateur Advanced Info Service pour lancer VIA, un service de paiement mobile transfrontalier. Cette option repose sur les wallets mobiles de chacun de ces partenaires et sur la lecture de QR codes pour permettre aux utilisateurs d’effectuer des achats auprès de plus d’1,6 million de points de vente clients de Kasikornbank. L’objectif est de proposer une alternative régionale à Alipay.
  • FRANCE – Selon le GIE CB, 10 millions de paiements auront été effectués depuis un mobile en 2018, soit moins de 0,1 % des paiements carte en France, un chiffre qui reste très faible. En comparaison, 2 milliards de paiements ont été effectués par carte sans contact. Le mobile comme outil pour les paiements de proximité reste encore marginal. Selon une étude Forrester, 80 % des transactions mobiles en Europe sont des paiements à distance (commandes, VTC, etc.). Forrester estime néanmoins qu’une progression est à attendre en point de vente : + 26 % par an, pour un montant de transactions estimé à 27 milliards d'euros d’ici 2022 dans 7 pays européens (France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Espagne, Suède et Royaume-Uni).
  • FRANCE – La Banque Postale propose Paylib à ses clients utilisateurs de l’application « Mes paiements ». Ils pourront ainsi opter pour Paylib en ligne pour leurs transactions d'e-commerce, Paylib sans contact en point de vente et Paylib entre amis pour envoyer des fonds à leurs contacts.
  • INTERNATIONAL – Mastercard prévoit de permettre à ses porteurs de régler leurs achats au moyen de leurs points de fidélité auprès de ses commerces accepteurs. Ce service baptisé Pay with Rewards devrait être lancé d’ici la fin de l’année. L’application sera aussi disponible en marque blanche pour s’intégrer aux applications bancaires ou autres.

Actualitées liées

  • Paiement
  • 02.10.2018

En bref : l'actu paiement du mois de septembre

Stratégie d’acteurs ÉTATS-UNIS – Selon une enquête de Bloomberg, un partenariat entre Google et Mastercard a été signé l’an dernier pour suivre les visites et transactions des porteurs ayant été exposés à des publicités en ligne, à l’instar de...
  • Paiement
  • 01.08.2018

En bref : l'actu paiement du mois de juillet

Stratégie d’acteurs FRANCE – Le spécialiste des transactions multidevises iBanFirst lance un service en ligne de couverture de change. Ce service n’implique pas de frais de souscription et permet les paiements fournisseurs en devises étrangères...
  • Paiement
  • 03.09.2018

En bref : l'actu paiement du mois d'août

Stratégie d’acteurs FRANCE – HiPay publie ses résultats pour le premier semestre 2018 : 13 millions d’euros de chiffre d’affaires (+ 12 %) et 1,3 milliard d’euros de flux traités (+ 37 %). Elle aurait aussi convaincu près de 600 nouveaux client...
  • Paiement
  • 02.07.2018

En bref : l'actu paiement du mois de juin

Stratégie d’acteurs INDE – Le terminaliste Indien Pine Labs annonce une nouvelle levée de fonds de 125 millions de dollars, notamment auprès de PayPal et du fonds singapourien Temasek. Pine Labs se spécialise dans la conception de mPOS pour les...
  • Paiement
  • 01.12.2017

En bref : l'actu paiement du mois de novembre

Stratégie d’acteurs ROYAUME-UNI – Revolut compte développer son propre service de processing afin d’éviter d’avoir recours à un prestataire tiers. Cette évolution est cohérente avec sa demande de licence bancaire européenne, en vue de lancer no...
  • Paiement
  • 02.01.2018

En bref : l'actu paiement du mois de décembre

Stratégie d’acteurs NORVEGE – Nordea annonce un partenariat avec le processeur scandinave Nets afin de développer un service permettant à ses clients de payer leurs factures depuis un chatbot sur Facebook Messenger. [Source] INDE – Paytm lanc...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus