En bref : l'actu paiement du mois de février

En bref : l'actu paiement du mois de février

Stratégie d’acteurs

  • ÉTATS-UNIS – PayPal annonce des résultats légèrement en deçà des prédictions : 4,23 milliards de dollars contre 4,24 attendus pour le 4ème trimestre 2018. Mais il poursuit toutefois sa croissance du fait notamment de ses acquisitions récentes (iZettle et Hyperwallet) et des progrès de Venmo. Pour 2018, PayPal fait état de 15,45 milliards de dollars de revenus (vs 15,46 milliards attendus). Côté paiements mobiles, le groupe annonce des résultats en forte croissance : 67 milliards de dollars de transactions pour le dernier trimestre 2018 (+ 40 % par rapport à la même période en 2017).
  • FRANCE – Après son rachat des activités de cartes prépayées de BNP Paribas Personal Finance fin 2018 et un investissement de 4 millions d'euros dans sa stratégie prépayée, l’EME Morning (groupe E.Leclerc) gère désormais plusieurs millions de cartes cadeaux sous la marque KADOIA. Elle entend aussi proposer une application mobile pour les clients finaux et un tableau de bord pour les commerçants. Son service de cagnotte en ligne a quant à lui depuis été renommé Wipliz et Morning compte retravailler ses comptes de paiement Morning Pay et Morning Jump (pour les adolescents). Elle fait le choix de s’orienter principalement vers une approche BtoB et de privilégier les solutions en marque blanche (à terme, 80 % de ses revenus).
  • FRANCE – Selon BNP Paribas, Hello Bank! compte désormais plus de 400 000 clients en France et 3 millions en Europe. Hello Bank! a aussi investi les marchés italien, allemand et belge. Nickel, pour sa part, a dépassé le million de comptes en 2018 et signale une progression 44 % de son fonds de commerce sur un an : de 4 500 buralistes partenaires, il vise les 7 000 d’ici fin 2019.
  • FRANCE – Crédit Agricole fait le point sur son offre low cost, Eko. Selon le groupe, un an après son lancement Eko avait été adopté par 80 000 clients. En décembre 2017, Crédit Agricole affichait un objectif élevé : 500 000 clients en 5 ans. Pour la banque en ligne BforBank, il revendiquait 225 000 clients mi-février, contre 215 000 au troisième trimestre 2018. Dans ce cas, il mise sur 350 000 clients d’ici fin 2020.
  • FRANCE – La néo-banque britannique Revolut revendique 500 000 clients en France et 4 millions sur l’ensemble des pays couverts. Revolut précise aussi que 10 000 clients s’inscrivent chaque jour (vs 7 000 il y a 6 mois). Globalement, 1,2 million d’utilisateurs seraient actifs au moins une fois par semaine, et 1,9 million une fois par mois. Elle maintient son objectif : conquérir 100 millions de clients dans le monde d’ici 4 ans et gagner de nouveaux marchés.
  • FRANCE – Orange Bank rapporte un résultat d'exploitation négatif de 169 millions d'euros pour 2018 (contre 93 millions en 2017). Son Produit Net Bancaire se porte à 43 millions d'euros pour 2018 : ‑ 41,1 %. Le groupe justifie cette situation par les coûts d'acquisition client pour Orange Bank. La banque aurait convaincu près de 250 000 personnes en France.

Encaissement & TPE

  • FRANCE – Lidl teste un dispositif d’encaissement baptisé Shop and Go. Ce service de self-scanning sur mobile permet aux clients de présenter leur code-barres au moment de passer en caisse.
  • FRANCE – Mi-2018, Casino avait commencé à mettre en place un service de retrait d’espèces en point de vente. Selon Les Echos, une trentaine de retraits seraient effectués dans chacun des hypermarchés par semaine, et une douzaine dans les supermarchés.
  • FRANCE – Le projet de point de vente automatisé Le 4 (Avenue des Champs-Élysées) de Casino a été révisé. Moins ambitieux, le groupe choisit de commencer par un magasin plus petit qui pourrait voir le jour en juin prochain.

DAB & GAB

  • ROYAUME-UNI – Lloyds Banking Group prépare une phase de tests dans le but de permettre aux points de vente de proposer des services de cash-back, notamment dans les zones rurales et/ou peu équipées en DAB. Plus de 50 000 commerces dans ces zones pourraient être éligibles. Dans le cadre de cette initiative, les points de vente recevront aussi une rémunération de la part de Lloyds.
  • ESPAGNE – CaixaBank, Fujitsu et la start-up espagnole FacePhi présentent un dispositif de reconnaissance faciale en remplacement de la saisie du code PIN pour les retraits DAB. D’abord disponible dans 4 agences à Barcelone, des déploiements seraient envisagés pour le second semestre 2019.

Transferts d’argent

  • ROYAUME-UNI – First Direct opte pour PayKey afin de mettre en place un service de transferts reposant sur les applications de messagerie sociales. Comme Westpac avant elle, First Direct souhaite faciliter la tâche de ses clients coutumiers des plates-formes conversationnelles en intégrant une option de paiement in-app. Les transferts sont limités à 350 £ par jour.

Virements, Prélèvements & Instant Payment

  • FRANCE – BNP Paribas précise que les virements instantanés seront facturés 5 € si effectués par un conseiller bancaire et 1 € si le client se charge seul de l’envoi depuis son espace de banque en ligne. La réception sera quant à elle gratuite. Ce service doit être mis en place au cours du premier semestre 2019.
  • CANADA – Payments Canada opte pour SIA comme fournisseur pour son nouveau système de paiement en temps réel national, Lynx.
  • ROYAUME-UNI – TrueLayer présente, en version bêta, un ensemble d’API permettant aux entreprises d’accepter des règlements par virement bancaire en quasi-temps réel (via Faster Payments), et insiste sur le rôle de l’Open-Banking sur sa proposition de valeur.

Blockchain & monnaies virtuelles

  • FRANCE – La start-up parisienne Stratumn remporte le prix de la FinTech de l'année par le pôle de compétitivité Finance Innovation. Stratumn est à l’origine d’une technologie alliant Blockchain et cryptographie pour sécuriser les données et échanges inter- et intra-entreprises. Au nombre de ses projets, quatre portent sur le secteur bancaire et l'assurance.
  • ÉTATS-UNIS – JPMorgan teste un prototype de monnaie virtuelle basée sur la Blockchain Quorum (1 JPM Coin = 1 $) qu’elle prévoit de proposer pour des échanges financiers instantanés entre institutions et entreprises. Ces tests s’inscrivent dans la continuité de ses travaux sur Interbank Information Network (reposant sur la Blockchain Ethereum) : le réseau qui compte plus de 150 banques.

Cartes de paiement

  • ROYAUME-UNI – Barclays entre au capital de la start-up Bink, spécialiste de la fidélisation. Selon des rumeurs, cet investissement pourrait représenter 10 millions de livres. Lancée en 2015 sa plate-forme, Payment Linked Loyalty, permet aux clients d’associer leurs cartes de paiements et programmes de fidélité, simplifiant ainsi la collecte de points.

E-commerce & e-paiement

  • FRANCE – Amazon présente « Recharge près de chez vous », un service reposant sur un réseau de 15 000 points de vente pour permettre à ses clients de régler en espèces les commandes passées sur Amazon.fr. Le client peut acheter un code de rechargement (10, 25, 50 ou 100 €) ou présenter son code-barres Amazon pour créditer son solde en chèques-cadeaux (5 à 500 €). Pour rappel, fin 2018, un partenariat a aussi été annoncé entre Amazon et Western Union pour permettre aux clients de régler leurs achats en agence WU.
  • PAYS-PAS – iDEAL indique que 69,5 % de ses transactions paiements ont été initiées sur mobile. Déjà, fin 2017, les supports mobiles menaient la marche : 54,8 % de l’ensemble des paiements iDEAL avaient transité par une application de m-banking. Fin décembre 2018, le groupe indiquait que les applications de transfert P2P, dont Tikkie, avaient été à l’origine de 17,5 % du total des transactions iDEAL. Pour les paiements en ligne, iDEAL constate une progression de 38,5 %, à 524 millions de transactions en 2018.
  • ÉTATS-UNIS – Rapyd –à l’origine d’une plate-forme « FinTech-as-a-Service » (via des API) permettant aux entreprises et particuliers d’être payés et d’effectuer des règlements en ligne avec des modes de paiement locaux (transactions domestiques et cross-border)– annonce avoir levé 40 millions de dollars auprès de Stripe et General Catalyst. Rapyd supporte les transferts, e-wallets et espèces pour des paiements nationaux.

Services mobiles

  • ÉTATS-UNIS – Le courtier américain TD Ameritrade permet à ses clients de créditer leur compte d’investissement instantanément via Apple Pay : un moyen pour elle de simplifier cette procédure en appliquant la reconnaissance digitale (Touch ID) ou faciale pour vérification de l’identité des porteurs. Cette option s’inscrit dans la continuité de ses efforts d’intégration des messageries sociales. Au printemps 2018, TD Ameritrade avait opté pour Apple Business Chat.
  • JAPON – Line fusionne sa messagerie instantanée Line et Line Pay, son service de paiement mobile. Cette fusion est cohérente avec le lancement de Line Pay Global Alliance pour centraliser son offre de paiement et ses services sur quatre marchés (Japon, Taïwan, Thaïlande et Indonésie). Line a aussi convenu d’un certain nombre de partenariats depuis 2011 (Toyota, Uniqlo, Softbank, Rakuten, etc., côté retail, mais aussi Visa et Tencent, côté paiement). À noter que le groupe fait état de 53 millions de dollars de pertes en 2018, malgré un chiffre d’affaires d’1,89 milliard de dollars (+ 24 %).
  • FRANCE – Depuis son lancement début 2018, la néo-banque Max (Crédit Mutuel Arkéa) compte désormais 50 000 clients actifs pour 90 000 téléchargements. Elle entend réunir 100 000 clients d’ici fin 2019. Outre son service d’agrégation de compte et cartes de paiement, Max a récemment ajouté un coach budgétaire (développé en partenariat avec Payboost). Par ailleurs, elle prévoit de lancer une plate-forme de paiement en mars prochain, pour permettre à ses utilisateurs d’initier des virements instantanés depuis les comptes agrégés. Autres projets : les paiements par SMS et un système de cash-back susceptible de voir le jour au second semestre.
  • ÉTATS-UNIS – Alipay compte à présent parmi les options de paiement proposées dans 3 000 points de vente Walgreens aux États-Unis, et compte voir ce chiffre passer à 7 000 d’ici avril.
  • FRANCE - HSBC France permet à ses clients d’ajouter leurs cartes débit ou crédit dans Apple Pay pour de futurs règlements en sans contact mobile.

 

Source : Observatoire Paiement ADN'co

 

Actualitées liées

  • Paiement
  • 01.02.2019

En bref : l'actu paiement du mois de janvier

Stratégie d’acteurs INTERNATIONAL – nexo (standard international pour l’acceptation des paiements par carte transfrontaliers) poursuit sa progression et annonce avoir convaincu 10 nouveaux membres en 2018 : NCR, NSPK, UnionPay International (en...
  • Paiement
  • 02.07.2018

En bref : l'actu paiement du mois de juin

Stratégie d’acteurs INDE – Le terminaliste Indien Pine Labs annonce une nouvelle levée de fonds de 125 millions de dollars, notamment auprès de PayPal et du fonds singapourien Temasek. Pine Labs se spécialise dans la conception de mPOS pour les...
  • Paiement
  • 02.10.2018

En bref : l'actu paiement du mois de septembre

Stratégie d’acteurs ÉTATS-UNIS – Selon une enquête de Bloomberg, un partenariat entre Google et Mastercard a été signé l’an dernier pour suivre les visites et transactions des porteurs ayant été exposés à des publicités en ligne, à l’instar de...
  • Paiement
  • 31.10.2018

En bref : l'actu paiement du mois d'octobre

Stratégie d’acteurs EUROPE – Revolut fait une demande de licence bancaire au Luxembourg => Titulaire d’un statut d’EME au Royaume-Uni, la start-up utilise pour l’instant un passeport européen pour diffuser ses offres sur les marchés de l’UE. Ma...
  • Paiement
  • 02.01.2018

En bref : l'actu paiement du mois de décembre

Stratégie d’acteurs NORVEGE – Nordea annonce un partenariat avec le processeur scandinave Nets afin de développer un service permettant à ses clients de payer leurs factures depuis un chatbot sur Facebook Messenger. [Source] INDE – Paytm lanc...
  • Paiement
  • 01.08.2018

En bref : l'actu paiement du mois de juillet

Stratégie d’acteurs FRANCE – Le spécialiste des transactions multidevises iBanFirst lance un service en ligne de couverture de change. Ce service n’implique pas de frais de souscription et permet les paiements fournisseurs en devises étrangères...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus