En bref : l'actu paiement du mois d'août

En bref : l'actu paiement du mois d'août

Stratégie d’acteurs

  • FRANCE – BNP Paribas fait état d’une forte augmentation du nombre d’utilisateurs actifs pour Hello bank! et d’une croissance continue pour Nickel. Le groupe revendique 4 millions d'utilisateurs mobiles actifs (+ 22 % par rapport au deuxième trimestre 2018). Le nombre d’utilisateurs pour Hello bank! devrait prochainement dépasser les 500 000 ; Nickel, pour sa part, s’appuie sur un réseau de 5 400 buralistes et revendique 1,3 million de clients (dont 91 000 nouveaux clients au deuxième trimestre 2019). Ces résultats encourageants cadrent avec le plan stratégique de transformation digitale du groupe et pourraient lui permettre de dégager 3,3 milliards d'euros d'économies annuelles dès 2020 (contre 2,7 initialement prévus). BNP fait aussi état de 2 millions de virements instantanés effectués au cours du deuxième trimestre 2019 en France, en Italie et en Belgique (3,6 milliards d'euros au total).
  • AMÉRIQUE DE SUD – Stripe présente son premier hub en Amérique Latine (à Mexico) dans l’espoir de s’attirer les faveurs des ingénieurs locaux et se positionner sur le marché des paiements en ligne dans cette région. Stripe est valorisée à 22,5 milliards de dollars et est déjà présente dans 34 pays. Elle prévoit de travailler avec plusieurs start-up sud-américaines ainsi qu’avec de grands groupes (dont Visa, Mastercard, American Express et CitiBank).
  • ROUMANIE – Edenred rachète Benefit Online, société spécialisée dans le développement de plates-formes de gestion d'avantages aux salariés en Roumanie. Créée en 2013, Benefit Online compte plus de 100 000 utilisateurs actifs.

Cartes de paiement

  • ESPAGNE – CaixaBank commence à émettre des cartes cadeaux biodégradables (en amidon de maïs et biomasse) et compte en distribuer environ 150 000 par an. Ce lancement s’inscrit dans le cadre d’un programme écoconscient qui doit aussi mener à la mise en place de procédures de recyclage pour tous types de cartes.
  • ÉTATS-UNIS – Apple commence à proposer sa carte de paiement à quelques clients ayant choisi d’être informés de sa sortie officielle. À terme, les utilisateurs disposant d’un iPhone seront en mesure de souscrire cette offre depuis leur mobile. Pour rappel, l’Apple Card de devrait pas imposer de frais annuels ni autres frais de transaction. Selon Goldman Sachs, les taux d’intérêt devraient quant à eux varier entre 13,24 % et 24,42 % en fonction de la solvabilité des clients.

Virements, Prélèvements & Instant Payment

  • ÉTATS-UNIS – La Federal Reserve préparerait un système de paiement temps-réel (FedNow) à destination de l’ensemble des banques aux États-Unis. Ce service pourrait voir le jour d’ici 2024, et devrait commencer par permettre des transferts à hauteur de 25 000 $. À la différence de Venmo et Zelle, par exemple, FedNow devrait s’appuyer sur une infrastructure universelle ouverte à toutes les banques.
  • INTERNATIONAL – SWIFT pourrait tester son service de paiement transfrontalier en temps réel en Inde (en s’appuyant sur SWIFT gpi). Pour ce faire, le réseau se serait déjà rapproché de la NPCI. Son service a déjà été testé en Australie (avec New Payments Platform – NPP) ainsi qu’à Singapour (avec Fast & Secure Transfers – FAST). SWIFT prévoirait un lancement global pour « gpi instant » d’ici fin-2020.
  • ÉTATS-UNIS – Venmo ajoute un service de transfert quasi-instantané vers des comptes domiciliés aux États-Unis (alternative à son service existant qui nécessite 1 à 3 jours ouvrés). Ce service sera facturé de 0,25 $ à 10 $ selon le montant du transfert. Un moyen pour Venmo de faire face à des acteurs bien positionnés, dont Square (Cash App) et Zelle (qui revendiquait 44 milliards de dollars transférés et 171 millions de transactions au second trimestre 2019).
  • RUSSIE – Rosbank fait le choix de ne pas facturer les transferts basés sur Faster Payments System (SPB) jusqu’au 1er novembre prochain. SPB met à contribution une douzaine d’établissements et services de paiement locaux (dont VTB, Gazprombank, Alfa Bank, Raiffeisenbank, Rosbank, Sovcombank et Qiwi). Présenté dès janvier 2018 par la Bank of Russia, ce système vise à simplifier les transferts P2P en utilisant les numéros de mobile des clients. À terme, il doit aussi s’appliquer aux paiements BtoC.

Encaissement & TPE

  • ROYAUME-UNI – Starling Bank diversifie encore son offre en s’alliant à SumUp pour simplifier et accélérer les processus d’encaissement de ses commerçants. SumUp revendique plus d’1,5 million de commerces clients.
  • BELGIQUE – Carrefour Belgique met un terme à son projet de magasin automatisé à Bruxelles du fait de difficultés techniques et logistiques. Le groupe évoque aussi un défaut de pertinence : ce format ne serait en effet pas conforme aux attentes de ses clients. Ses travaux se poursuivent cependant pour concevoir un magasin sans caisses (proche du format Click & Collect) de petite surface. En France, Carrefour teste un magasin automatisé (« labstore ») dans son siège social avec l’aide de ses employés.

Blockchain & monnaies virtuelles

  • INTERNATIONAL – Plusieurs régulateurs spécialisés dans la protection des données personnelles indiquent que Facebook n'a « pas répondu aux préoccupations des autorités en matière de confidentialité » concernant son projet Libra. Craignant des abus, ils insistent pour disposer d’un descriptif détaillé des mécanismes devant être mis en place pour sécuriser les données personnelles des utilisateurs, ainsi que leurs modalités de partage.
  • INTERNATIONAL – Telegram se prépare à proposer sa monnaie virtuelle, le Gram, aux investisseurs. Le groupe entend aussi permettre à l’ensemble des utilisateurs de son application de messagerie instantanée de s’appuyer sur le wallet dédié (sous couvert d’anonymat comme prévu par les clauses de non-divulgation).

E-commerce & e-paiement

  • INTERNATIONAL – Visa pourrait mettre un terme à Visa Checkout et opter pour la norme EMV Secure Remote Commerce (SRC) d’EMVCo. Visa travaillerait depuis plusieurs mois avec d’autres réseaux de carte sur un service commun.

Lutte contre la fraude & sécurité

  • ALLEMAGNE – Près de 90 000 clients allemands de Mastercard (abonnés à la plate-forme « Priceless Specials ») ont été victimes d’une fuite de données donnant lieu à la publication de multiples informations personnelles (noms, numéros de téléphone, numéros de carte, adresses, etc.). Une enquête est désormais en cours.
  • EUROPE – La France, l'Allemagne, le Royaume-Uni, l'Italie et l'Espagne choisissent d'accorder un délai aux banques, prestataires techniques et commerçants pour se conformer à la directive sur l’authentification forte (SCA) entrant en vigueur ce 14 septembre. En France, ce sont trois ans supplémentaires qui ont été accordés, au Royaume-Uni, entre 6 et 18 mois. À noter : selon l’Observatoire des moyens de paiement, le taux de fraude pour les transactions authentifiées est de 0,07 %, contre 0,21 % dans le cas des transactions non authentifiées.
  • EUROPE – La Britannique Revolut propose 3D Secure à ses clients, alignant ainsi son offre sur celle des banques traditionnelles ainsi que sur celle de certaines autres néo-banques (dont N26). En cohérence avec les exigences de la DSP 2 SCA, Revolut n’opte d’ailleurs pas pour un OTP-SMS, mais pour une notification push transmise au client pour ouvrir l’application (au moyen de leur code secret ou de la biométrie).

Services mobiles

  • ÉTATS-UNIS – Snap présente un canal d'achat reposant sur son application mobile Snapchat, permettant aux influenceurs de vendre directement sur la plate-forme fournie à Snap par Shopify.
  • INDE – Paytm compterait investir 105 millions de dollars pour atteindre les 250 millions d’utilisateurs actifs d’ici mars 2020 (contre 140 millions aujourd’hui).
  • INDONÉSIE – WhatsApp se prépare à lancer un service de paiement mobile en Indonésie : des discussions seraient en cours avec plusieurs spécialistes locaux des paiements, dont Go-Jek et DANA.
  • INDONÉSIE – Bank Indonesia présente une norme dédiée aux paiements via lecture de QR Code depuis des applications mobiles et wallets (QR Code Indonesian Standard – QRIS). Cette norme doit s’appliquer dès le 1er janvier 2020 ; elle s’inscrit dans la logique du plan Indonesian Payment System Vision (SPI) qui se poursuivra jusqu’en 2025.

 

Source : Observatoire Paiement ADN'co

 

Actualitées liées

  • Paiement
  • 01.04.2019

En bref : l'actu paiement du mois de mars

Stratégie d’acteurs EUROPE – Ayant enregistré une forte progression de son chiffre d'affaires en 2018, la FinTech Treezor (détenue par Société Générale depuis septembre 2018) prévoit de lancer de nouveaux micro-services. Elle entend aussi pours...
  • Paiement
  • 01.07.2019

En bref : l'actu paiement du mois de juin

Stratégie d’acteurs EUROPE – China UnionPay s’allie à la start-up britannique Tribe Payments pour proposer ses services en Europe. Au-delà de l’acceptation de ses cartes en Europe, le réseau chinois va donc plus loin et vise désormais des parte...
  • Paiement
  • 30.04.2019

En bref : l'actu paiement du mois d'avril

Stratégie d’acteurs EUROPE – Elavon (filiale d’U.S. Bancorp) s’est allié à Société Générale dans huit pays européens : Royaume-Uni, Autriche, Belgique, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Espagne et Suisse. Elavon mettra à disposition des entreprises...
  • Paiement
  • 01.02.2019

En bref : l'actu paiement du mois de janvier

Stratégie d’acteurs INTERNATIONAL – nexo (standard international pour l’acceptation des paiements par carte transfrontaliers) poursuit sa progression et annonce avoir convaincu 10 nouveaux membres en 2018 : NCR, NSPK, UnionPay International (en...
  • Paiement
  • 31.10.2018

En bref : l'actu paiement du mois d'octobre

Stratégie d’acteurs EUROPE – Revolut fait une demande de licence bancaire au Luxembourg => Titulaire d’un statut d’EME au Royaume-Uni, la start-up utilise pour l’instant un passeport européen pour diffuser ses offres sur les marchés de l’UE. Ma...
  • Paiement
  • 01.03.2019

En bref : l'actu paiement du mois de février

Stratégie d’acteurs ÉTATS-UNIS – PayPal annonce des résultats légèrement en deçà des prédictions : 4,23 milliards de dollars contre 4,24 attendus pour le 4ème trimestre 2018. Mais il poursuit toutefois sa croissance du fait notamment de ses acq...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus