En bref : ING travaille sur l’engagement de ses clients

En bref : ING travaille sur l’engagement de ses clients

Dans une interview de Frédéric Niel par Presse Citron, le directeur de la filiale française de la banque a dévoilé quelques chiffres sur le profil-type de ses clients et sur la stratégie qu’elle dessine depuis plusieurs années pour augmenter l’engagement et la fidélité de ces clients.

Sur un million de clients, un quart ont fait d’ING leur banque principale. Ce taux d’engagement a augmenté de plus de 10 % par an.

Pour ce faire, la banque a d’abord agi sur l’étendue de sa gamme de produits, qui inclue aujourd’hui l’épargne, l’assurance-vie, la bourse, le crédit immobilier et le crédit conso, pour favoriser cette relation globale.

Elle a également lancé une offre de base, baptisée Essentielle, qui est aujourd’hui le choix de 50 % de ses nouveaux clients. Cette offre simplifiée permet à la banque de faire rentrer des clients qui ne seraient peut-être pas venus autrement, de leur faire tester l’offre et la qualité de service de la banque et, ainsi, de les fidéliser sur le long terme.

Quant au portrait-robot du client-type d’ING, il montre un client qui dispose d’un niveau de dépôts mensuels élevé, qui utilise sa carte bancaire tous les jours et consulte également le site ou l’application mobile quotidiennement.

Enfin, cette stratégie a permis à la banque d’assurer ses revenus : aujourd’hui, 40 % des revenus sont issus des dépôts, contre 70 % il y a trois ans. ING compte notamment sur le développement du crédit qui, dans les prochains mois, aura des conditions d’éligibilité révisée pour s’adresser à une cible plus large.

Prochain projet, à court terme : le lancement d’Apple Pay, qui devrait être effectif d’ici la fin de l’année et sera suivi, un peu plus tard, de l’ajout de Google Pay.

Actualitées liées

  • Paiement
  • Stratégie d'acteur
  • 13.12.2017

100 000 clients pour Morning

Morning annonce avoir franchi le cap des 100 000 utilisateurs. Rachetée par Banque Edel (E.Leclerc) en février dernier, elle affiche son succès après avoir rentabilisé son modèle, et fait part de ses projets : agrégation de compte et instant payment...
  • Paiement
  • Stratégie d'acteur
  • 15.05.2019

Néo-banque : Ma French Bank voit (enfin) le jour

LES FAITS La Banque Postale vient d’annoncer le lancement officiel de sa banque en ligne. Le site Web est désormais accessible et le lancement commercial est prévu pour le 22 juillet prochain dans 2 000 bureaux de poste.
  • Stratégie d'acteur
  • 16.07.2020

En bref : Revolut étend son Open Banking en France

En février dernier, Revolut annonçait s'ouvrir à l'Open Banking. Une fonctionalité d'agrégation de comptes était pour cela testée en version Beta auprès de ses clients particuliers au Royaume-Uni.  Les tests semblent s'être avérés concluants puisq...
  • Innovation
  • Stratégie d'acteur
  • 24.09.2018

ING investit dans l’agrégation de comptes BtoB

ING vient d’investir 7,5 millions d’euros dans la FinTech Cobase, spécialisée dans l’agrégation de comptes pour les grandes entreprises. La banque devient ainsi majoritaire dans le capital de la start-up. Par cet investissement, ING confirme son choi...

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus